LE DIRECT
Manifestation de la coordination rural à Albi en 2014

La France rurale, leçon de trois mois de grand débat

39 min
À retrouver dans l'émission

Comment lire la séquence politique ouverte par les "gilets jaunes" qui a poussé la nation à regarder ses périphéries ? On parle d’une France des oubliés, perdante face à la mondialisation.

Manifestation de la coordination rural à Albi en 2014
Manifestation de la coordination rural à Albi en 2014 Crédits : ERIC CABANIS - AFP

Le mouvement des "gilets jaunes" a été l’explosion de colère d’une partie de la France rurale et péri-urbaine. Ils ont rappelé qu’ils se sentaient oublié par les politiques et perdants dans la mondialisation. Pour répondre à leur colère, l’exécutif a mis en place le grand débat national dans le but de faire remonter les revendications du plus grand nombre. 

Pour autant, 7 Français sur 10, selon un sondage Odoxa-Dentsu consulting, ne sont pas convaincus par les premières restitutions d’Edouard Philippe. Comment comprendre la colère et la frustration d’une France dite périphérique ? Le Président et le gouvernement ont-ils analysé et posé le bon diagnostic ? Sommes-nous face à une crise territoriale opposant grands centres urbains et espaces ruraux ? Ou sommes-nous face à une crise sociale ? 

Pour analyser et comprendre la situation, nous recevons Jean-Pierre Rioux à 7h40, historien et spécialiste de l’histoire contemporaine de la France, auteur de “Nos villages au cœur de l’histoire des Français” (Tallandier, 2019) et à 8h20 Vincent Jarousseau, photographe, documentariste et auteur de « Les racines de la colère : Deux ans d’enquête dans une France qui ne marche pas ». (Les Arènes éditions, 2019)

Territoires et zones rurales : 

Que va faire E.Macron pour les territoires ? Le quinquennat, la première année, a ignoré cette question, se mettant les collectivités territoriales à dos. Il a fallu renouer le contact avec les maires, les maires ruraux en particulier… Jean-Pierre Rioux.

Les "gilets jaunes" sont-ils ruraux ? Je ne le crois pas tellement. Même dans les zones rurales, les gilets jaunes c’est l’histoire de non lieux (des places de parkings, des rond-points)… Pourquoi ce pays, depuis 40 ans, s’est offert des politiques de la ville dispendieuses et n’a jamais fait de politique des territoires ? Jean-Pierre Rioux.

La voiture : 

La voiture, sur ce type de territoire ni rural, ni urbain (des bassins miniers) fait partie des zones grises peu étudiées. La voiture y est centrale pour pouvoir se déplacer. Les transports publics y sont souvent peu adaptés et la voiture est un objet de reconnaissance sociale, y compris pour ceux qui ne travaillent pas. Vincent Jarousseau à propos de son livre « Les racines de la colère » ed. Les Arènes.

La reconnaissance : 

On a beaucoup individualisé les rapports sociaux depuis quelques décennies et ce mouvement s’est accéléré dans le quinquennat. Vincent Jarousseau.

Ce que les "gilets jaunes" ont dit et redit - et je n’ai pas l’impression que ce message ait été entendu : c’est qu’il y a un besoin de reconnaissance qui s’exprime. Il y a une volonté de prendre part au  débat public… Il y a un besoin de fraternisation. Vincent Jarousseau.

Le village et la famille : 

La maison familiale, où l’entraide est possible, reste un grand rêve historique français.

Chroniques

8H00
16 min

Journal de 8 h

Information Radio France : des armes françaises sont bien utilisées dans la guerre au Yémen
8H16
4 min

Le Billet politique

Emmanuel Macron est-il à la croisée des chemins ?
8H45
3 min

Le Billet culturel

« Game Of Thrones » : la série la plus importante de la décennie?
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......