LE DIRECT
Nicolas Sarkozy et le Cardinal Dionigi Tettamanzi en 2010

Les catholiques : une force politique ?

17 min
À retrouver dans l'émission

Il y a un peu plus de deux semaines, la Conférence des évêques de France publiait un texte à destination des fidèles et des représentants politiques français. A quelques mois des élections présidentielles, ils déplorent la fragilisation du vivre ensemble et appellent à redéfinir le contrôle social.

Nicolas Sarkozy et le Cardinal Dionigi Tettamanzi en 2010
Nicolas Sarkozy et le Cardinal Dionigi Tettamanzi en 2010 Crédits : PHILIPPE WOJAZER / POOL - AFP

Les évêques alertent sur la résurgence des questions identitaires et le risque qu’elles se muent en « enfermements identitaires » et en « postures racistes réciproques ». Des positions humanistes qui tranchent avec les idées d’un nombre croissant de catholiques qui se tournent désormais vers l’extrême droite. En ce jour de la Toussaint, nous nous demanderons si les évêques peuvent-ils avoir un réel poids sur le débat politique et l’opinion publique ? Et alors que 34% des catholiques non pratiquants ont déclaré avoir voté pour le Front National au premier tour des élections régionales, peut-on parler d’un virage idéologique chez les fidèles ?

Nous recevons Philippe d’Iribarne, sociologue, directeur de recherche au CNRS. Ses travaux portent sur la rencontre entre la modernité et la diversité des cultures et des religions. Il est l’auteur de Penser la diversité du monde (Seuil, 2008) ou encore de Chrétien et moderne qui est récemment paru chez Gallimard.

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......