LE DIRECT
Oleg Sentsov à Kiev en Ukraine le 21 octobre 2019

Oleg Sentsov : "Le régime de Poutine est condamné, c'est un régime de dictateur"

47 min
À retrouver dans l'émission

Le fil culture |Plus de deux mois après sa libération, les Matins sont en direct de Kiev pour un entretien exclusif avec le cinéaste et producteur ukrainien, Oleg Sentsov.

Oleg Sentsov à Kiev en Ukraine le 21 octobre 2019
Oleg Sentsov à Kiev en Ukraine le 21 octobre 2019 Crédits : DANIL SHAMKIN / NURPHOTO - AFP

Deux mois après sa libération par les autorités russes, Oleg Sentsov, le cinéaste ukrainien emprisonné durant cinq ans, s'exprime pour la première fois en France au micro de Guillaume Erner dans "L'invité des Matins".

Le réalisateur ukrainien de 43 ans Oleg Sentsov est d'abord connu pour son film sorti en 2011, Gaamer, primé à l'International Film Festival de Rotterdam. Inspiré par sa propre vie, le film raconte l'histoire d'un adolescent qui participe à des compétitions de jeux vidéo et décrit des conditions de vie difficiles dans son village ukrainien. 

Opposant à l’annexion par la Russie de la Crimée, territoire dont il est originaire, Oleg Sentsov rejoint le mouvement pro-européen "AutoMaïdan" en 2014 en faveur de la destitution du président ukrainien Viktor Ianoukovitch. Cette même année, il est arrêté et torturé par les services de sécurité russes, puis condamné en août 2015 à vingt ans d’emprisonnement pour participation à une "entreprise terroriste" et "trafic d'armes".

Incarcéré dans une colonie pénitentiaire russe en Sibérie, sa condamnation provoque une mobilisation internationale. 

Il mène une grève de la faim durant 145 jours pour réclamer la libération des prisonniers ukrainiens. Oleg Sentsov est libéré le 7 septembre dernier, il y a plus de deux mois, dans le cadre d’un échange de prisonniers entre Kiev et Moscou.

Je ne sais pas ce qui m'a fait tenir pendant ma grève de la faim. "Depuis l'annexion de la Crimée, des gens ont été emprisonnés. Ils souffrent en prison, ils doivent être libérés." Oleg Sentsov

En prison, il manque beaucoup de choses. Mais il y a une chose qui nous manque, une fois qu'on sort, c'est le temps. En prison, j'ai beaucoup lu, j'ai écrit. J'ai relu "Les Misérables" de Victor Hugo, c'est un très beau livre. Oleg Sentsov 

Je n'ai pas d'engagement politique. Je suis engagé humainement. Nous avons vécu à l'époque du grand mensonge à l'époque soviétique. Ce n'est que maintenant que nous débutons une vraie lutte pour l'indépendance, et nous en payons le prix. Oleg Sentsov

Il y a quatre ans la Russie a annexé illégalement la Crimée, et a occupé une partie de l’Ukraine. Quelques mois plus tard les troupes russes ont envahi le territoire du Donbass ukrainien. Aujourd'hui, les Russes sont toujours présents en Crimée. Pour Oleg Sentsov, la place de l'Ukraine est avant tout en Europe : 

Je suis sûr d'une seule chose, le régime de Poutine est condamné parce que c'est le régime d'un dictateur. Nous allons réformer notre pays profondément pour qu'il devienne juste et transparent et que l'on puisse construire un grand État. Je ne sais pas comment, mais j'en suis certain. Oleg Sentsov 

Oleg Sentsov est devenu réalisateur sur le tas. Après des études de marketing et d'économie, il occupe plusieurs postes dans diverses entreprises. A l'âge de 30 ans, il décide de devenir cinéaste : 

Dans mon cinéma, le sujet le plus important ce sont les personnages. Oleg Sentsov 

J'ai eu une enfance plutôt heureuse, mais certains événements m'ont éduqué et forgé. Mon prochain film évoquera mes études, et je pense qu'on pourra mieux me connaitre. Oleg Sentsov

J'aime beaucoup le cinéma de Robert Bresson, et le cinéma français particulièrement. Il y a des choses dans le cinéma qu'on ne peut pas exprimer, on peut juste le ressentir. J'essaie de comprendre l'intention des réalisateurs. Les films de Bresson me fascinent. Je reste bouche bée devant ses films autobiographiques. Oleg Sentsov

Oleg Sentsov est connu pour son film sorti en 2011, Gamer. Inspiré par sa propre vie, le film raconte l'histoire d'un adolescent qui participe à des compétitions de jeux vidéo et décrit des conditions de vie difficiles dans son village ukrainien : 

J'ai travaillé en tant que manager dans le secteur des jeux vidéo. Je fais des films sur des choses que je connais, et sur ce qui me fait mal. J'ai connu les jeux vidéos de l'intérieur, et je pouvais raconter cela de l'intérieur : du point de vue du joueur et celui de la société aussi. Oleg Sentsov

Le réalisateur Oleg Sentsov, à Kiev, en Ukraine, le 11 novembre 2019.
Le réalisateur Oleg Sentsov, à Kiev, en Ukraine, le 11 novembre 2019. Crédits : Radio France - Radio France

Je me suis toujours senti libre. Je n'ai jamais eu de sentiment de manque de liberté, même en prison. La situation externe changeait, mais j'étais toujours le même. Oleg Sentsov 

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  

Chroniques

8H00
15 min

Journal de 8 h

Le président bolivien Evo Morales démissionne
8H15
3 min

Le Billet politique

Quel espace reste-t-il pour le parti Les Républicains ?
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......