LE DIRECT
Gravure représentant Léonard De Vinci

L’évènement Léonard de Vinci

40 min
À retrouver dans l'émission

À l'occasion de l'ouverture de l'exposition consacrée à Léonard de Vinci au musée du Louvre, les Matins de France Culture reçoivent les commissaires d'exposition de cet événement qui marque les 500 ans de la disparition de l'artiste.

Gravure représentant Léonard De Vinci
Gravure représentant Léonard De Vinci Crédits : Getty

Peintre, penseur, inventeur, savant, humaniste... Les termes ne manquent pas pour qualifier la diversité et le génie de l'œuvre de Léonard De Vinci. 

À l'occasion des cinq cents ans de la mort de l'artiste toscan, 160 œuvres, peintures, dessins, manuscrits, sculptures, seront exposées au Louvre jusqu'au 24 février.  De L’Homme de Vitruve, à La Belle Ferronnière, les plus célèbres réalisations de Léonard De Vinci sont présentées, aux côtés de travaux préparatoires et d'observations scientifiques répertoriées dans ses carnets.  

L'exposition a pris le parti de disséquer les œuvres de l'artiste en affichant des réflectographies infrarouge de plusieurs peintures qui permettent de révéler les premiers coups de crayon posés par Léonard de Vinci. Mais cette exposition entend avant tout placer la peinture comme art suprême chez l'artiste, érigée au rang de science pour donner vie à ses tableaux.  

Cinq cents ans après sa mort, quel héritage nous laisse Léonard de Vinci ? Et comment rendre compte de l'étendue de son œuvre qui couvre tous les champs de la connaissance ?  

Pour nous en parler nous accueillons les deux commissaires de l'exposition “Léonard de Vinci” qui débute ce jeudi au musée du Louvre, Vincent Delieuvin, conservateur en chef au département des Peintures du musée du Louvre, en charge de l'art italien du XVIe siècle et Louis Frank, conservateur au département des arts graphiques du Musée du Louvre.  

Ils sont rejoints en deuxième partie d'émission par Charles Dantzig, écrivain, éditeur et producteur à France Culture, auteur notamment du Dictionnaire égoïste de la littérature mondiale paru chez Grasset et de Chambord-des-songes publié aux éditions Flammarion.  

Une exposition sur un artiste mythique

"Quand on s’attaque à Léonard de Vinci pour mener un projet de cette ambition, il faut avoir les épaules solides. Léonard de Vinci c’est un mythe. Chaque institution qui possède un de ses dessins ne veut pas s’en dessaisir, et lorsqu’on les demande en prêt on est souvent face à une première opposition. Il faut beaucoup de conviction pour recevoir des prêts des œuvres de cet artiste." (Vincent Delieuvin)

Seul le Louvre est capable d’organiser une telle rétrospective car nous sommes les héritiers directs de Léonard de Vinci. Il est mort en France en 1519, il a laissé cinq de ses tableaux dans nos collections. Vincent Delieuvin

De Vinci l'ingénieur

Si dans l'œuvre de Léonard de Vinci on retient surtout son versant pictural, l'artiste était également un maître de l'étude des proportions : 

L’Homme de Vitruve, dessin devenu une icône, est une étude de proportions, qui est une illustration du traité d’architecture de Vitruve, le grand théoricien romain de l’architecture. Louis Frank

L'Homme de Vitruve (1490 environ)
L'Homme de Vitruve (1490 environ) Crédits : Léonard de Vinci

"Lorsqu’on relit l’œuvre de Léonard de Vinci, on se rend compte que la peinture a toujours été au cœur de ses préoccupations et centres d’intérêt. A 30 ans, il veut devenir un artiste universel. Il ne deviendra jamais un grand ingénieur, un grand architecte, ni un grand sculpteur, en revanche il restera ce qu’il a été depuis le début c’est à dire le plus grand des peintres de son temps." (Vincent Delieuvin)

Le génie de la Renaissance

La Cène est le coup d'éclat de Léonard de Vinci, il s'affirme avec La Cène comme le grand génie de la Rennaissance italienne.  Vincent Delieuvin

La Cène (1495-1498)
La Cène (1495-1498) Crédits : Léonard de Vinci

De Vinci et les écrivains

L'œuvre de Léonard De Vinci est entrée en résonance avec la littérature, et a passionné de nombreux écrivains et penseurs tels que le poète Paul Valéry ou Sigmund Freud.

"Paul Valéry s'est intéressé à De Vinci, probablement pour leur passion commune pour les mathématiques. [...] Valéry s'est pris d'une passion pour les mathématiques. Dans ses carnets, De Vinci dit "malheur à celui qui ne connait pas les mathématiques". Ils sont allés vers les mathématiques comme s'il y avait une méfiance envers la sentimentalité que pouvait avoir leur art chacun." Charles Dantzig

Sigmund Freud dans Un souvenir d'enfance de Léonard de Vinci dit à propos de Léonard de Vinci "Il ne semble pas avoir connu ces passions impétueuses qui vous élèvent et vous dévorent, et furent pour d'autres le meilleur de la vie." Charles Dantzig

L'exposition "Léonard de Vinci" est à retrouver au Musée du Louvre du 24 Octobre 2019 au 24 Février 2020.

Chroniques

8H00
15 min

Journal de 8 h

Un plan pour "aider les aidants" doit être annoncé ce matin : 8 à 11 millions de personnes sont concernées
8H15
4 min

Le Billet politique

Faut-il ne pas supprimer le poste de Premier ministre ?
Intervenants
  • conservateur en chef du Patrimoine au département des peintures au musée du Louvre
  • conservateur en chef du Patrimoine au département des Arts graphiques du musée du Louvre
  • Ecrivain, éditeur et producteur de l'émission "Personnages en personne" sur France Culture
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......