LE DIRECT
Siège du groupe France Télévisions à Paris

Médias : l’heure des grandes manœuvres ?

41 min
À retrouver dans l'émission

Mardi 24 septembre, le ministre de la Culture Franck Riester a dévoilé les derniers contours de la réforme de l’audiovisuel public. Principale mesure annoncée : la création d’une holding baptisée « France Médias » qui regroupera France Télévisions, Radio France, France Médias Monde et l’INA.

Siège du groupe France Télévisions à Paris
Siège du groupe France Télévisions à Paris Crédits : Joel Saget - AFP

La holding "France Médias" annoncée mardi par le ministre de la Culture aura pour mission de définir les orientations stratégiques et de répartir le budget entre chacune des sociétés de l'audiovisuel public. Par ailleurs, l'ensemble des dirigeants de ces entreprises seront nommés par leurs conseils d'administration, et non plus par le CSA. 

Le ministre a également annoncé la baisse d’un euro de la redevance audiovisuelle, et l’obligation pour les plateformes de streaming en ligne, comme Netflix ou Amazon, de financer la production française à hauteur d'au moins 16% de leur chiffre d'affaires en France. Une déclaration qui survient alors que Google a annoncé ce mercredi son refus de payer pour le droit voisin créé pour la presse par la directive européenne sur le droit d’auteur. Dès qu’entrera en vigueur ce texte en France, le géant du web cessera d’afficher des extraits d’articles de presse sur son moteur de recherche. 

Comment la réforme de l’audiovisuel peut-elle permettre au service public de s’adapter aux nouvelles manières de s’informer ? Comment garantir l’indépendance des rédactions dans un contexte plus général de concentration des médias ? Quels nouveaux modèles de fonctionnement pour les médias dans un secteur en proie à d'importantes transformations ?

Nous en discuterons avec Julia Cagé, professeure d’économie à Sciences Po Paris, spécialiste de l'économie des médias et du financement de la démocratie, autrice notamment du "Prix de la démocratie" édité chez Fayard et de "Sauver les médias" paru aux éditions du Seuil.

Nous serons également en compagnie d'Enguerand Renault, rédacteur en chef médias et technologies au Figaro.

Julia Cagé : "Ce qui m'inquiète le plus dans cette réforme de l'audiovisuel public, c'est fait que cette nouvelle holding ait la main sur la répartition financière des groupes. Si ça vient affaiblir certaines sociétés par rapport à d’autres, ça peut avoir une conséquence directe sur certaines rédactions."

"Il y a eu une erreur historique, au moment de l’apparition d’internet, certains journaux ont essayé de compenser la perte d’abonnés par des recettes publicitaires, en publiant du contenu gratuitement en ligne et en récupérant les recettes de la publicité."

Enguerand Renault : "Couper les moyens ça entraîne moins d’investigations, moins de rédactions, et une fois qu’on est affaibli, on ne reprend que l’info qui circule."

"Si on choisit les journalistes qui assistent aux événements politiques, on sape la démocratie et le pluralisme dans la presse : c’est l’ensemble des points de vue qui fait le pluralisme de la presse."

Chroniques

8H00
16 min

Journal de 8 h

Incendie spectaculaire sur un site classé Seveso
8H15
4 min

Le Billet politique

Quand les partis politiques font le tri parmi les journalistes
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......