LE DIRECT
Un passant observant l'incendie de l'usine chimique Lubrizol à Rouen le 26 septembre 2019.

Pollution, inondations, contaminations : comment vivre avec la peur ?

43 min
À retrouver dans l'émission

Risques écologiques, industriels, terroristes... Les risques sont partout et présents à tous les esprits. Doit-on se résigner à vivre dans une société de l'inquiétude permanente ?

Un passant observant l'incendie de l'usine chimique Lubrizol à Rouen le 26 septembre 2019.
Un passant observant l'incendie de l'usine chimique Lubrizol à Rouen le 26 septembre 2019. Crédits : PHILIPPE LOPEZ - AFP

L'incendie de l'usine chimique Lubrizol le mois dernier à Rouen, ou plus récemment les inondations qui ont touché le Sud de la France la semaine dernière, sont autant de rappels que les catastrophes naturelles ou industrielles peuvent survenir à tout moment. Alors que les experts climatiques nous mettent en garde contre la multiplication des événements météorologiques extrêmes, et que les théoriciens de l'effondrement alertent sur la montée des risques en tout genre, l'inquiétude permanente semble s'imposer comme une nouvelle norme.

Comment répondre au risque sans sombrer dans le marasme ? Peut-on dépasser notre rapport inquiet au monde ?

Pour en parler, nous recevons Pierre-Henri Castel, philosophe, psychanalyste, directeur de recherches au CNRS, auteur notamment de “Le Mal qui vient : essai hâtif sur la fin des temps” (Ed. Cerf).

Pierre-Henri Castel revient sur le terme de collapsologie : "Je ne revendique pas de logique de collapsologie, pour moi il n’y a pas de science de l’effondrement."

"Ecrire « Le mal qui vient », c’était une manière de reprendre l’idée de pulsion de mort chez Freud. Ça permet de soulever le sens même de la civilisation et de la part d’anéantissement qu’il y a dans sa construction." Pierre-Henri Castel

L'idée de fin des temps nous invite à repenser notre rapport au temps lui-même : "Si nous voulons être heureux, nous avons peu de temps. C’est une manière de présenter demain ou après-demain comme la seule occasion de réaliser ce que nous avons à cœur." Pierre-Henri Castel

Les religions vont continuer à jouer à rôle dans le changement du monde : "On croit que les religions sont des choses figées, qui existent depuis toujours. Mais rien n’exclut que de nouvelles formes de religions viennent fédérer de nouvelles passions. " Pierre-Henri Castel

Chroniques

8H00
15 min

Journal de 8 h

Mort d'Abou Bakr al-Baghdadi : que reste-t-il du groupe Etat islamique ?
8H15
4 min

Le Billet politique

Le conseil, refuge ambigu pour politiques défaits
Intervenants
  • philosophe, psychanalyste, directeur de recherches au CNRS, EHESS/Paris Sciences et Lettres, LIER-Fonds Yan Thomas
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......