LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Un gardien de prison marche dans la prison des Baumettes, le 6 novembre 2017.

Prisons : pourquoi la France fait peine à voir ?

16 min
À retrouver dans l'émission

Surpopulation carcérale, vétusté des établissements pénitentiaires…la France est aussi le seul pays où le nombre de personnes incarcérées continue d'augmenter en Europe. Un « mal français » sur lequel se penchent actuellement les députés qui examinent la possibilité d’alternatives à l'incarcération.

Un gardien de prison marche dans la prison des Baumettes, le 6 novembre 2017.
Un gardien de prison marche dans la prison des Baumettes, le 6 novembre 2017. Crédits : BORIS HORVAT - AFP

Surpopulation carcérale, vétusté des établissements pénitentiaires … la France est aussi le seul pays dans lequel le nombre de personnes incarcérées continue d'augmenter en Europe. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Un « mal français » sur lequel se penchent actuellement les députés qui examinent notamment la possibilité d’alternatives à l'incarcération, alors qu’Emmanuel Macron a annoncé le 31 octobre devant la Cour européenne des droits de l'Homme à Strasbourg avoir pour "projet de créer une Agence" chargée de développer et "d'encadrer les travaux d'intérêt général" afin de lutter contre la surpopulation dans les prisons. Durant sa campagne, Emmanuel Macron avait également promis la création de 15 000 places de prison.  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Contrôleur générale des lieux de privation de liberté, Adeline Hazan, est notre invitée. Elle participe actuellement au dernier numéro du 1 consacré aux prisons « Prisons : la faute à qui ? ».

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Elle est accompagnée de Delphine Boesel, avocate au Barreau de Paris et présidente de l’Observatoire international des prisons.  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Intervenants
  • avocate pénaliste, présidente de l’Observatoire International des Prisons.
  • Contrôleure générale des lieux de privation de liberté
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......