LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Cyril Dion en janvier 2017 à Paris

Réchauffement climatique : l'Affaire du siècle

51 min
À retrouver dans l'émission

Alors que la France enregistre en 2018 un nouveau record de températures, quatre associations veulent porter plainte contre l'Etat pour inaction climatique. Leur pétition a recueilli plus d'1,8 millions de signatures.

Cyril Dion en janvier 2017 à Paris
Cyril Dion en janvier 2017 à Paris Crédits : ALAIN JOCARD - AFP

Avec une température moyenne de 14°C, l’année qui s’achève a été la plus chaude enregistrée en France depuis le début des relevés météorologiques, en 1900. Alors que l’on vient de fêter une nouvelle fois Noël au balcon, des citoyens s’alarment de la passivité des pouvoirs publics. 

Le 18 décembre dernier, quatre associations ont adressé une demande de réparation à l’Etat français, l’accusant de ne pas avoir pris les mesures nécessaires pour endiguer le réchauffement climatique. Une semaine plus tard, la pétition accompagnant leur démarche, baptisée “l’Affaire du siècle”, a recueilli plus d’1,8 millions de signatures*. Prochaine étape, en cas de réponse insatisfaisante des autorités : le dépôt d’un recours en plein contentieux devant le tribunal administratif de Paris. 

Mercredi 26 décembre, le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, a salué cette mobilisation citoyenne, mais répliqué que “ce n’est pas dans un tribunal qu’on va faire baisser les émissions de gaz à effet de serre”. Pour lui, “ce n’est pas à des juges de forcer le gouvernement à prendre une loi”. 

Et pourtant… L’Etat français est bel et bien obligé d’adopter des mesures pour limiter le réchauffement climatique. Il est en effet lié par de nombreux accords internationaux en la matière, le dernier étant l’Accord de Paris de 2015, mais également par sa propre Constitution, qui intègre depuis 2005 la Charte de l’environnement. En principe, rien n’empêche donc la justice administrative de condamner l’Etat pour n’avoir pas respecté ces obligations environnementales. 

Pour en parler, nous recevons l’écrivain Cyril Dion, signataire de la pétition, et très impliqué dans l’Affaire du siècle. Le co-fondateur du mouvement Colibri avec Pierre Rabhi, réalisateur du film Demain, a fait de la mobilisation des citoyens dans l’action climatique un cheval de bataille. 

Pourquoi demande-t-on les plus gros efforts aux plus défavorisés ? C’est aujourd’hui les personnes les plus riches qui polluent le plus, qui ont le bilan carbone le plus élevé.

Je ne suis pas particulièrement optimiste, mais je ne peux pas me résigner. L'engagement donne du sens à notre vie. Il faut pouvoir se lever le matin et faire correspondre nos actions et notre comportement aux valeurs que l'on porte.

Chroniques
8H00
15 min
Journal de 8 h
Les mystérieux passeports diplomatiques d'Alexandre Benalla
8H16
4 min
Le Billet politique
Stéphane Rozès : "Emmanuel Macron a repris la politique de ses prédécesseurs"
8H45
3 min
La Théorie
« Black Mirror » la série dont vous êtes le héros
Intervenants
  • écrivain, réalisateur et militant écologiste
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......