LE DIRECT
Dès aujourd'hui, le cinéma français revoit la vie en couleur

Salle de cinéma : de l’obscurité à la lumière

13 min
À retrouver dans l'émission

Après trois mois de fermeture, les cinémas rouvrent leurs portent aujourd’hui.

Dès aujourd'hui, le cinéma français revoit la vie en couleur
Dès aujourd'hui, le cinéma français revoit la vie en couleur Crédits : Leontura - Getty

Cela n’était pas arrivé depuis le début de l’histoire du cinéma. Contraintes de fermer pendant plusieurs mois, les salles de obscures rouvrent leurs portes aujourd’hui, redonnant au septième art son écrin. La période a en revanche été favorable pour les plateformes de streaming, vers lesquelles les cinéphiles se sont tournés. Cette nouvelle habitude, exacerbée pendant le confinement, va-t-elle profondément impacter l’histoire du cinéma français ?

Pour en parler, Elisha Karmitz, directeur général du groupe MK2 est l'invité des Matins. 

Les 100 jours les plus longs du cinéma français

On est très enthousiastes et contents de rouvrir après près de 100 jours de fermeture. Mais ça implique des nouvelles normes sanitaires avec des parcours minimisant les contacts. En termes de programmation, on va retrouver une partie des films à l’affiche au moment de la fermeture des cinémas. Mais on trouve également de nombreuses nouveautés. Elisha Karmitz

" C’est une période qui pèse financièrement. Nous n’avons jamais connu une  période comme cela. Mais l’envie des gens de retourner est présente  donc nous gardons espoir. Et on se réjouit de voir rouvrir les salles de cinéma. C’est indéniable que les salles indépendantes ne sortent pas renforcées de cette période. On espère que les aides mises à leur disposition seront suffisantes pour relancer l'activité." 

Le cinéma, dans l'obligation de se réinventer pour sa survie ? 

Notre activité change régulièrement. Elle est souvent secouée par les innovations. Mais aujourd’hui, le cinéma est très résilient, il a toujours réussi à s’adapter. De nombreux acteurs continuent de financer le cinéma. Les systèmes et mécaniques de financement sont toujours efficients. Aujourd’hui, on va d’abord essayer de faire survivre ceux qui sont le plus bénéfiques pour ce système. Elisha Karmitz

" Évidemment cette période a été une aubaine pour les plateformes de streaming. Aujourd’hui, les plateformes de streaming font pleinement partie de l’écosystème faisant concurrence à la télévision et aux salles de cinéma. Mais les plateformes et le cinéma peuvent travailler ensemble. Nous avons par exemple passé un accord avec Netflix sur une cinquantaine de films. On a été particulièrement heureux de cet accord qui a été une vraie bouffée d’oxygène pour le public qui a pu découvrir de nombreux films faisant partie du patrimoine cinématographique français." 

Aujourd’hui les aides sont aussi des mécanismes qui ont permis de s’endetter sur une période assez longue. Après, si les spectateurs reviennent nombreux et que la reprise est réussie, on peut espérer que l’écosystème retrouve un rythme de croisière assez rapide. Mais aujourd’hui c’est difficile d’établir un pronostic. Mais l’espoir appelle l’espoir. Elisha Karmitz

Vous pouvez (ré)écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

Et pour réécouter la deuxième partie de l'émission consacrée aux inégalités, c'est par ici.

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......