LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Un vieux téléviseur cassé est laissée dans une forêt

La grande transformation de l'audiovisuel : tout change pour que rien ne change ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Emission grand format de prospective et d'analyse des médias et du divertissement à l'âge numérique. Grand témoin à nos côtés, Thierry Cammas, ancien PDG de toutes les chaînes qui ont fait le divertissement d'hier : Nickelodéon, MTV France, Game One, etc.

Un vieux téléviseur cassé est laissée dans une forêt
Un vieux téléviseur cassé est laissée dans une forêt Crédits : Getty

Quel mal ronge la télévision ?

La manne historique de la télévision, c'est la recette publicitaire. Or, chaque année enregistre une nouvelle chute du marché publicitaire pour la France : de l'ordre de -25% au premier semestre, ce qui est vertigineux. Ce sont entre 400 et 500 millions d'euros qui sont perdus en publicité télé rien que sur l'année 2020. TF1, M6 et les autres perdent des sommes considérables. Si cette chute est liée au Covid-19 et donc peut-être conjoncturelle, l'attrition des recettes publicitaires est un phénomène de fond enclenché depuis plusieurs années : une diminution d'environ 150 millions d'euros par an pour le secteur.Pourquoi une telle chute ? À cause de la concurrence qu'exerce la publicité sur Internet. Le modèle digital est extrêmement agressif, d'abord en termes de volumes d'audiences mis à disposition des annonceurs et aussi de prix. Cette perte de revenus organiques explique la volonté, pour ces chaînes mises en danger, d'acheter d'autres parts de marchés pour sécuriser des revenus supplémentaires : TF1 a acheté Femina ou Doctissimo, M6 a acheté RTL, etc. L'autre solution, c'est de copier les codes de la concurrence, càd des réseaux sociaux : l'information en 140 caractères. C'est le modèle CNEWS : une information très courte et nécessitant une attention très limitée, une banalisation de l'opinion personnelle, chacun donne son point de vue mais on quitte le terrain de l'analyse, une outrance assumée.

À quoi ressemble le futur ?

La première chose à laquelle on pense immanquablement, c'est le streaming vidéos. Netflix, Amazon Prime, Disney , chacun y va de sa plateforme mais cela se substitue chaque jour un peu plus à la télévision. On voit de plus en plus d'ailleurs, chez ces sites de streaming, un effort éditorial qui rappelle la télévision : présenter une "sélection". De plus en plus souvent, ne vous arrive-t-il pas d'aller sur Netflix "pour voir ce qu'il y a" - comme on allume son téléviseur par curiosité ?

La consommation de musique quant à elle, se développe maintenant par voie numérique : 

LES RÉSEAUX SOCIAUX | Suivez Soft Power sur les réseaux sociaux pour ne rater aucun podcast mais aussi voir les photos, les vidéos et la playlist de l'émission : Instagram | Twitter | Facebook | LinkedIn | Spotify

L’ACTUALITÉ DE SOFT POWER | Pour tout comprendre à l’actualité du numérique, lisez notre Alphabet numérique et notre guide des 44 intellectuels pour penser le numérique. Et pour en savoir plus sur la pensée de l'écologie, nous avons créé notre bibliothèque idéale des penseurs de l'écologie.

Intervenants
  • Ancien Président de ViacomCBS International Media Networks Francev
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......