LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le sociologue Alexis Spire

Alexis Spire : "La confiance dans les institutions est le produit de rapports sociaux, de pratiques et de luttes"

25 min
À retrouver dans l'émission

Entre les violences policières et la crise sanitaire, une forme de défiance s'est instaurée à l'encontre du gouvernement. Comment rétablir le lien de confiance entre les citoyens et leurs institutions ? Avec le sociologue et directeur de recherches au CNRS Alexis Spire.

Le sociologue Alexis Spire
Le sociologue Alexis Spire Crédits : Emmanuelle Marchadour

A la recherche de la confiance perdue : vis-à-vis des vaccins, de la police, des gouvernants, des institutions, de l'État. Il suffit d'entendre Olivier Véran ou Jean Castex ces derniers jours à propos de la stratégie vaccinale de la France face au coronavirus, ou Emmanuel Macron qui a donné hier sur Brut une interview en parlant des jeunes et des rapports à la police, pour comprendre que, même si cela n'est pas nouveau, il y a un véritable enjeu. 

Mais sur quoi repose la confiance envers l'Etat et les institutions ? Comment et pourquoi s'effrite-t-elle ? Comment se retrouve-t-elle et sommes nous tous égaux face à elle ? Nous en parlons avec le sociologue, directeur de recherches au CNRS Alexis Spire, auteur en 2018 de Résistance à l'impôt, attachement à l'Etat (Seuil), qui a signé dans le livre Crise de confiance dirigé par Claudia Sénik (La Découverte) un chapitre intitulé "Confiance dans l'Etat : une relation pratique et symbolique" et qui mène actuellement un projet de recherche sur la confiance dans les institutions étatiques et scientifiques à l'épreuve du coronavirus.

Si on mesure la confiance in abstracto, on ne voit pas forcément bien les choses. Mais si on demande aux gens, par exemple, s'ils ont subi des contrôles d'identité plus d'une fois, trois fois, dix fois, on voit que le sentiment de confiance baisse à mesure que les personnes ont eu des expériences pratiques avec la police. Cela permet de comprendre que, si on a un taux de confiance envers la police aussi élevé, c'est aussi parce qu'une grande partie des gens lui font confiance sans avoir été confrontée directement à elle.

Même s'il y a en apparence une égalité de traitement des usagers, les différences sont telles dans la manière de domestiquer la règle que, plus on grimpe dans la hiérarchie sociale, plus on a relativement confiance dans les institutions : parce que l'on arrive à tourner la règle à son avantage. Dans les classes populaires, les institutions sont perçues comme un pouvoir arbitraire, un pouvoir que l'on ne comprend pas. La crise sanitaire, de ce point de vue, révèle au grand jour ces tendances.

Il n'y a pas d'hostilité de principe sur l'impôt : beaucoup de gens conviennent qu'il faut des impôts, un État protecteur. De la même façon,  il n'y pas d'hostilité de principe à l'égard des vaccins. Le problème n'est pas la question de la confiance en la science comme on le dit parfois. Mais plutôt celle des usages que l'on fait de la science, avec la méfiance à l'égard des laboratoires pharmaceutiques, laquelle est liée à leur histoire et aux différents scandales que l'on a connus depuis les années 1970.  Les gens ne sont donc pas dans une hostilité de principe vis-à-vis des vaccins mais dans une prudence relative.

Pour aller plus loin : 

Le Choix musical d'Alexis Spire ♪♫

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Chroniques
8H30
3 min
La Revue de presse des idées
Dette Covid : questions et débats
8H45
5 min
Mon oeuvre à moi
Nina Léger : "Ce film nous montre que tout est construit et que de nouvelles constructions sont possibles"
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......