LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le président de la Fédération des acteurs de la solidarité Pascal Brice.

Pascal Brice : "Pour lutter contre la pauvreté, il nous faut collectivement tirer des leçons de cette crise"

27 min
À retrouver dans l'émission

Le président de la Fédération des acteurs de la solidarité Pascal Brice, ancien directeur de l'Ofpra, a été élu en septembre dernier dans un contexte où la crise sanitaire fait basculer un grand nombre de personnes dans la précarité.

Le président de la Fédération des acteurs de la solidarité Pascal Brice.
Le président de la Fédération des acteurs de la solidarité Pascal Brice. Crédits : Vincent Isore - Maxppp

"Ils et elles ont basculé dans la pauvreté". Combien de fois a-t-on lu ou entendu cela, ces dernières semaines, ces derniers mois, malgré un plan de relance, les aides et les dispositifs de soutien inédits ? La crise économique et sociale engendrée par la pandémie a plongé dans la précarité des personnes qui ne la connaissaient pas, et aggravé, souvent, la situation de celles et ceux qui étaient déjà fragiles. 

Fin octobre, plus de deux millions de foyers ont touché le RSA, une hausse de 8,5% sur un an, du jamais-vu depuis la création du Revenu de solidarité active. Et des chiffres, il y en a beaucoup d'autres. Des images, aussi, de ces hommes, femmes, jeunes, vieux, de plus en plus nombreux à recourir à l'aide alimentaire. Et puis, bien sûr, il y a les associations qui témoignent, qui alertent, mais qui disent aussi, comme la secrétaire générale du Secours populaire sur France Info, hier, qu'il y a en France une immense générosité. 

Nous devons faire en sorte collectivement, pouvoirs publics, citoyens, associations, collectivités locales, que, lorsque nous sortirons collectivement de cette crise, nous ne laissions pas sur le côté toutes celles et ceux qui auront été dans la précarité.  (...) Nous sommes aujourd'hui dans l'urgence sociale, avec un effet cumulatif, notamment dans certains quartiers où il existe un véritable risque de décrochage social. Il faut donc des aides exceptionnelles, mais au delà, il faut aussi apporter des réponses structurelles. 

Nous constatons de plus en plus de jeunes dans la pauvreté. C'est une situation inacceptable pour l'ensemble de la société. Les aides exceptionnelles qui ont été apportées sont très bien. Simplement, dans la durée de cette crise, il faut accompagner ces jeunes et, au-delà, adopter des dispositifs structurels. (...) Nous appelons à l'extension du RSA aux 18-25 ans parce que cela nous semble la solution la plus simple mais aussi, à défaut, à toute solution qui permettra dans la durée d'accompagner les jeunes pour sortir de ces situations de précarité.  

Actuellement, il y a près de 200.000 personnes qui sont dans des hébergements d'urgence et il manque au moins 20.000 places, écrivaient récemment dans Le Monde des élus d'Ile-de-France.

Nous nous avançons vers une panne du logement social. La mobilisation des pouvoirs publics permet qu'aujourd'hui, en période hivernale, 200.000 personnes sont herbergées en urgence. Mais la clé, c'est ce qu'on appelle dans le jargon du milieu du logement "le logement d'abord". C'est-à-dire tout faire pour que les personnes accèdent durablement au logement. A partir du moment où l'on est dans cet affaissement de la production de logement et notamment de logement très social, on a affaire à une difficulté qui mérite une réflexion collective.  

Pour aller plus loin : 

Le choix musical de Pascal Brice : 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Chroniques
8H30
4 min
La Revue de presse des idées
2020, entre cauchemar et espoirs
8H45
5 min
Mon oeuvre à moi
Serge Haroche : "Il représente la profondeur de l'espace en présentant des oscillations dans la lumiere".
Intervenants
  • Président de la Fédération des acteurs de la solidarité, ancien directeur-général de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA)
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......