LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La cheffe d'orchestre Lucie Leguay.

Lucie Leguay : "En tant que cheffe d'orchestre, c'est la collaboration avec les musiciens qui m'intéresse"

30 min
À retrouver dans l'émission

La cheffe d'orchestre Lucie Leguay, nommée cheffe assistante à l'Orchestre philharmonique de Radio France aux côtés de Mikko Franck, prendra ses nouvelles fonctions en janvier 2021.

La cheffe d'orchestre Lucie Leguay.
La cheffe d'orchestre Lucie Leguay. Crédits : Luc Camberlein

D'abord le piano, l'instrument orchestre, mais qui, sauf exception, n'est pas dans l'orchestre. Puis l'envie de partager, être au cœur de cette masse de sons, de vibrations, au cœur ou plutôt devant, à la baguette. Apprendre, écouter et donc diriger. On pourrait aussi dire conduire, emmener. Comment et pourquoi devient-on chef d'orchestre ? Quelle est donc cette relation si particulière à la musique, au groupe, au public ? Comment passe-t-on du travail de préparation en solitaire, à la répétition, puis au concert ?  

Lucie Leguay a été nommée tout récemment cheffe assistante du directeur musical de Philharmonique de Radio France, Mikko Franck, après avoir travaillé comme cheffe assistante auprès de nombreux orchestres, notamment, ces dernières années, de l'Ensemble intercontemporain, de l'Orchestre d'Ile-de-France, de l'Orchestre national de Lille, et de l'Orchestre de Picardie. Lucie Leguay travaille également au Verbier Festival et a créé, en 2014, l'Orchestre de chambre de Lille.  

Je me rappellerai toujours de cette expérience, à 15 ans, où l'on m'a demandé de jouer du piano au sein d'un orchestre. J'ai senti toutes ces vibrations et cette magie qu'il y a au sein d'un orchestre entre tous les musiciens. Je me suis dit "Comment je vais pouvoir avoir accès à cela puisque je ne suis pas musicienne d'orchestre ?". La seule solution, entre guillemets, était de devenir cheffe d'orchestre. (...) Lorsqu'on dirige un orchestre, on ressent une énergie énorme, des vibrations à travers tout le corps. Et ce qui est assez incroyable, c'est aussi de pouvoir communiquer avec l'orchestre avec juste l'expression d'un visage, une attitude corporelle. 

En tant que cheffe d'orchestre, je propose une idée mais je vois aussi ce qu'on me propose de l'autre côté. On se rappelle de ces chefs comme Toscanini qui disaient "Vous êtes vraiment minables" et personne ne bronchait. Moi, j'ai envie de collaborer les musiciens d'une autre manière, même si, à un moment donné, il faut quand même que je décide. Il s'agit donc trouver ce juste milieu entre le moment où l'on est autoritaire et le moment où l'on laisse aussi aux musiciens cette part de liberté dont ils ont besoin, car ce sont des interprètes. 

La cheffe d’orchestre a collaboré avec Wax Tailor ou encore dirigé la comédie musicale Les Misérables. C’est aussi cette envie de décloisonner, d’ouvrir la musique classique qui a conduit Lucie Leguay à créer l’Orchestre de chambre de Lille en 2014. 

Lorsque j'ai créé l'Orchestre de chambre de Lille, c'était avec cette volonté de démocratiser la musique, d'aller vers des publics qui ne sont pas forcément orientés à venir dans les salles de concert. Cela nous amène à nous adapter aux lieux, aux personnes. On travaille avec les écoles, mais aussi avec les maisons de retraite, les prisons, les hôpitaux. C'était une volonté de ma part de travailler avec des musiciens qui sont de ma génération, qui sont jeunes, engagés, pour donner du sens à la musique. 

Pour aller plus loin : 

Le Choix musical de Lucie Leguay : 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......