LE DIRECT

Arts plastiques: les choix de Guillaume Vincent

5 min
À retrouver dans l'émission

Cette semaine, l’invité de la Dispute est le metteur en scène Guillaume Vincent
Ce soir, il nous parle de son rapport aux arts plastiques « Ce qui est intéressant quand on habite Paris, c’est qu’on peut être familier d’un musée, comme Le Louvre ou Orsay. C’est formidable »

Guillaume Vincent
Guillaume Vincent Crédits : G. Méric - Radio France

Les choix de Guillaume Vincent :

  • Série Labour , de Didier Marcel (2009-2010) : « Il a fait des empruntes de terres labourées, qu’il a accroché au mur en traitant la matière avec des couleurs. Cette œuvre m’a arrêtée car je suis fils d’agriculteur. J’ai labouré la terre et ce rapport à la terre est unique, on voit comment le sillon se trace et se creuse. C’est organique. En voyant cette œuvre, je retrouvais cette sensation organique et réelle. Elle produit une vibration esthétique et surtout sentimentale. »

- Sculpture Play Doh de Jeff Koons : « Un tas de pâte à modeler Play Doh reconstitué en géant. L’histoire de cette œuvre : ces enfants jouaient aux Play Doh et il a pris tel quel et l’a reproduit en géant. L’œuvre est assez belle avec ce rapport à l’enfance. Chaque couleur est distinguée les unes des autres. C’est une œuvre énorme, dont on ne se lasse pas d’observer les détails de couleurs. »

Guillaume Vincent est metteur en scène et comédien, né à Montpellier.

Après avoir suivi un parcours d’études théâtrales et cinématographique à l’Université d’Aix-en-Provence ainsi que le Conservatoire national de Marseille, il intègre l’école du Théâtre National de Strasbourg (TNS) dans la section mise en scène, en 2001 à l’âge de 24 ans.

Dès 1999, il mettra en scène La Double Inconstance de Marivaux à Marseille. Il sera également dirigé par le metteur en scène Hubert Colas . Au cours de sa formation au TNS, il suit des stages auprès de Stéphane Braunschweig, Krystian Lupa, Daniel et Olivier Py.

Etudiant au TNS, il crée la Compagnie MidiMinuit avec la dramaturge Marion Soufflet en 2003. Ils adaptent ensemble Les Vagues de Virginia Woolf, qui sera repris lors du Festival Mettre en scène à Rennes en 2004.

C’est au cours de sa dernière année d’étude qu’il monte La Fausse suivante de Marivaux, repris en tournée en 2005, notamment au Théâtre du Peuple à Bussang et au Théâtre de la Cité Internationale à Paris.

Il jouera sous la direction de Vincent Macaigne dans Requiem 2 .

Il est artiste associé de 2009 à 2011 au Nouveau Théâtre de Besançon.

De 2006 à nos jours, il met en scène Nous, les héros et Histoire d’amour de Lagarce, Le petit Claus et le grand Claus , d’Andersen pour jeune public ou encore Le bouc et Preparardise Sorry Now de Fassbinder, L’éveil du printemps de Frank Wedekind , en janvier 2010, The Second Woman , un opéra contemporain de Frédéric Verrière en 2011.

En 2012, il présente ses deux dernières créations : La Nuit tombe … au Festival d’Avignon et Rendez-vous à Gare de l’Est, encore en tournée actuellement . Sa libre adaptation de Mimi , de Giacomo Puccini avec Camelia Jordana en rôle titre vient d’achever sa tournée en février 2015.

Actualités :

- Rendez-vous Gare de l’Est , texte et mise en scène de Guillaume Vincent

30 janvier 2015 à Bayeux - Saison culturelle 2014/

3 au 6 février 2015 à Brest - Le Quartz, Scène nationale

12 février 2015 à Romainville - Médiathèque Romain Rolland

13 février 2015 à Chelles - Théâtre de Chelles

16 février 2015 à Fresnes - Maison d'arrêt

4 avril 2015 à Dijon - festival Itinéraires Singuliers

7 au 12 avril 2015 à Paris - Maison des Métallos

15 avril 2015 à Ajaccio - Théâtre municipal Espace Diamant

4 et 5 mai 2015 à Mirecourt - festival Coup de Théâtre

28 au 30 mai 2015 à Nice - Théâtre national

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......