LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Arts plastiques : les choix de Laurent Mauvignier

6 min
À retrouver dans l'émission

Cette semaine, l’invité de la Dispute est Laurent Mauvignier.

Ce soir, il nous fait part de ses choix en Arts plastiques.

Les choix de l'invité : « Aller aux Beaux-Arts, c’était une façon d’éviter l’écriture, ça me faisait peur. Les Beaux-Arts m’ont appris à considérer les mots comme un matériau, avant d’être une idée. »

Il a abandonné les arts plastiques pendant une quinzaine d’années et il y est revenu ensuite.

Il a été surpris de voir comment la question de la mise en scène devient poreuse.

« J’aime comment les choses évoluent. Même si on peut penser que tout fini par se ressembler. L’expérience pour le spectateur devient essentielle. Lire un livre est une expérience. Une exposition, un livre peut nous modifier. »

Il souhaite aller voir l’expositionLa disparition des Lucioles à la Prison Saint-Anne à Avignon, qui est exposé depuis le 18 mai et jusqu'au 25 novembre 2014

L’art pariétal lui apporte une certaine plénitude. Il aime également beaucoup le peintre Hantaï.

Laurent Mauvignier est né à Tours en 1967. Diplômé des Beaux-Arts en Arts Plastiques (1991).

Il publie son premier roman aux Éditions de Minuit en 1999. Depuis, tous ses livres ont été publiés chez le même éditeur :

Loin d’eux (1999),

Apprendre à finir (2000),

Ceux d’à côté (2002),

Seuls (2004),

Dans la foule (2006),

Des hommes (2009),

(un dialogue), Le Lien (2005), Dans la foule (2006),

Des hommes (2009),

Ce que j'appelle oubli (2011),

(théâtre), Tout mon amour (2012)

Ses romans s’essayent à circonscrire le réel mais se heurtent à l’indicible, aux limites du dire. Une langue qui tente de mettre des mots sur l’absence et le deuil, l’amour ou le manque, comme une tentative de vouloir retenir ce qui nous file entre les doigts, entre les ans.

Actualités :

Autour du monde , éditions de Minuit (2014)

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......