LE DIRECT

Arts plastiques : les choix de Luc Bondy

6 min
À retrouver dans l'émission

Cette semaine, l’invité de la Dispute est Luc Bondy.

Ce soir, il nous fait part de ses choix en Arts plastiques.

Les choix de l'invité :

Luc Bondy est un homme sensible à l'espace, à sa mise en valeur et à son utilisation. L'une des personnes qu'il admire à propos de la mise en espace est notamment Richard Peduzzi : plus qu'un décorateur, c'est un artiste .

A rpopos des musées et des arts plastiques, il souligne la beauté du musée d'Israël, Jérusalem : le musée est déjà une oeurve d'art en elle-même .

E revanche, il n'aime pas les musées où les gens se pressent pour regarder des tabelaux.

Tout semble être une question de circulation et d'espace aux yeux de Luc Bondy.

Enlever tous les sièges dans les musées, faire un sorte de spectacle?

A vu les gouaches découpées de Matisse à la Tate Modern de Londres mais, bien que touché, ne vibre pas dans l'esapce clos du musée.

Aimait beaucoup Paul Thek qui apparaît comme un créateur d'espace incroyable.

Ce qui est difficile dans les musées, c'est q'uil faut vraiment que l'endroit destiné à accueillir un autre espace soit génial.

Biographie : Luc Bondy est né à Zurich (Suisse). Metteur en scène, acteur et réalisateur. Il dirige depuis 2012 l’Odéon-Théâtre de l’Europe.

Figure essentielle de la scène française et européenne, Luc Bondy n’a cessé d’arpenter les grandes scènes d’Europe, de Berlin à Vienne, de Bruxelles à Londres, de Lausanne à Salzbourg.

Sa formation : il suit les cours de Jacques Lecoq à l’Ecole internationale de théâtre et de mime à Paris.

A partir de 1969, il s’installe à Hambourg avant de travailler à la Städtische Bühne, théâtre municipal, de Francfort (1974-1976).

De 1985 à 1987, Il est co-directeur de la Schaubühne de Berlin (Allemagne), avec les dramaturges Dieter Sturm et Christoph Leimbacher (succédant à Peter Stein).

Depuis 1997, il enseigne la mise en scène au Séminaire Max Reinhardt.

De 2001 à 2013, il dirige les Wiener Festwochen (Festival international de Vienne).

Son répertoire : ses mises en scène couvrent un très large éventail. Des grands classiques (Shakespeare, Ibsen, Racine, Marivaux) aux plus étonnants contemporains (Botho Strauss, Peter Handke, Martin Crimp, Yasmina Reza).

Distinctions et Prix :

En 1981, il remporte le Grand Prix du Jeune Cinéma, Festival d'Hyères pour Die Ortliebschen Frauen

En1984 il remporte le Prix de la critique allemande pour Terre étrangère

En 1994, il est élu membre de l'Académie des arts de Berlin.

En 2011, il est nominé au Molière du théâtre public pour Les Chaises d'Eugène Ionesco, Théâtre Nanterre-Amandiers.

Actualités :

2014 : Les Fausses Confidences de Marivaux, au Théâtre de l'Odéon, (16janv-23mars) au Théâtre des Célestins (2 au 12 avril), TNB à Rennes (16 au 23 mai), Ruhrfestspiele Recklinghausen, Allemagne (3 et 4 juin)

2014 : Le Tartuffe de Molière, Théâtre de l'Odéon (26 mars au 6 juin)

Toronto , (ed Christian Bourgois), 2014

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......