LE DIRECT

Arts plastiques : les choix de Marina Foïs

6 min
À retrouver dans l'émission

Cette semaine, l’invitée de la Dispute est Marina Foïs.

Ce soir, elle nous fait part de ses choix en Arts plastiques.

Les choix de l'invitée :

J'ai grandi entourée d'architectes. Les Foïs sont architectes en Italie de génération et des génération.

Mon souvenir d'enfance : Arcimboldo. Léonard de Vinci est également une figure familière des Foïs.

J'adore la peinture contemporaine même si je n'y connais absolument rien.

La grande découverte : Nicolas de Staël notamment avec l'exposition donnée à Beaubourg il y a 10 ans.

Mon rapport à l'émotion dans les arts plastiques est réellement physique.

Autres grands peintres : Francis Bacon, Lucian Freud qui proposent une douleur sublimée. Par ailleurs, Marina Foïs fut frappée par la ressemblance entre un modèle de Freud et elle-même (le vrai talent du peintre?).

Elle apprécie également beaucoup les photos d'Antoine d'Agata avec la coïncidence d'avoir acheté une carte de lui à l'âge de 20 ans sans savoir qui il était... et de l'avoir retrouvsur le plateau du film d'Eric Lartigau "L'homme qui voulait vivre sa vie" qui l'avait choisi comme directeur de la photographie...

Corps et couleurs semblent provoquer chez Marina Foïs une grand émotion. Même s'il est difficile de décrire une peinture ou une émotion, elle "vit" tout simplement cette rencontre à la fois physique et émotionnelle.

Biographie : Marina Foïs est actrice.

C’est à l’âge de 16 ans que Marina Foïs se découvre une passion pour la Comédie. Elle rejoint The Royal Imperial Green Rabbit Company (qui deviendra par la suite les Robins des Bois). Ils se sont rencontrés au Cours Florent de la classe d'Isabelle Nanty, qui jouera d'ailleurs avec eux dans la pièce qui les propulsera vers le succès : Robin des Bois, d'à peu près Alexandre Dumas .

Remarqués par Dominique Farrugia en 1996, Marina et la troupe joueront quotidiennement en direct sur la chaîne Comédie ! dans La Grosse Émission pendant deux ans. L’année suivante ils sévissent sur Canal , à Nulle part ailleurs , se découvrant alors à un public grandissant.

A partir de 2001, ils se séparent, et Marina Foïs entame véritablement sa carrière au cinéma, jouant dans des films plus ou moins comiques. Parmi les films notables dans lesquels elle a joué on peut citer : La Tour Montparnasse infernale (réalisée par Charles Nemes sortie en 2001), Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre (réalisé par Alain Chabat, sorti en 2002), Le Raid (réalisé par Djamel Bensalah, sorti en 2002), Filles perdues, cheveux gras (réalisé par Claude Duty, sorti en 2002) J'me sens pas belle (réalisé par Bernard Jeanjean, sorti en 2004), RRRrrrr!!! (réalisé par Alain Chabat sorti en 2004), Darling (réalisée par Christine Carrière sorti en 2007), Polisse (réalisé par Maïwenn, sorti en 2011).

Nominée une première fois en 2003, pour le césar du meilleur espoir féminin pour son rôle dans Filles perdues, cheveux gras , elle sera ensuite nominée à deux reprises pour le césar de la meilleure actrice (Darling et Polisse ). En 2012, elle obtient le prix de la meilleure actrice (partagé avec Karin Viard) des Globes de Cristal pour son rôle dans Polisse.

Actualités 2014 : A l’affiche de trois films cette année, on retrouvera l’actrice au cinéma dans :

La Ritournelle de Marc Fitoussi (sortie prévue 11 juin)

Bodybuilder de Roschdy Zem (sortie prévue le 24 septembre)

Orage de Fabrice Camoin (prochainement)

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
À venir dans ... secondes ...par......