LE DIRECT

Arts plastiques : les choix de Nathalie Rheims

7 min
À retrouver dans l'émission

Cette semaine, l’invitée de la Dispute est Nathalie Rheims.

Ce soir, elle nous fait part de ses choix en Arts plastiques.

Les choix de l'invitée : "J'aime beaucoup aller voir certaines expositions... l'art pour moi c'est nécessaire sans avoir aucun besoin de posséder. J'ai vécu pendant des années avec mon père qui était collectionneur, qui à sa mort nous a laissé de très belles choses à ma soeur et à moi ... la plupart de ces choses sont où partis, où dorment, j'ai très peu de choses avec moi....je trouve terrifiant l'idée des gens qui vivent dans un espace qui ressemble à un musée... je suis aussi beaucoup pour que l'art circule, que les chefs d'oeuvre finissent plutôt dans les musées que sur les murs des collectionneurs privés... "

L'ange du bizarre . Le romantisme noir de Goya à Max Ernst , au Musée d'Orsay en 2013. "Exposition qui m'a emballée... ce qui me rend le plus sensible... tout ce qui tourne autour de la mort, des vanités... "

L'exposition Brassaï , Pour l'amour de Paris (du 8 nov 2013 au 8 mars 2014, salle Saint Jean de l'Hotel de Ville) "J'ai découvert Brassaï grâce à Claude Berri... pour fêter nos un an d'amour, il m'avait offert une photo de Brassaï... c'est le photographe du hasard, de la promenade , de la lumière... ce qui mennuie dans la photographie c'est les mises en scène... toute mise en scène de l'art est quelque chose qui m'ennuie. J'aime le hasard, l'improvisation, l'accident... C'est ça que je trouve très impressionnnat chez Brassaï, c'est pas lui qui désire photographier, c'est les choses qui viennent à lui pour se faire photographier.... il rend à Paris ce dont on manque cruellement aujourd'hui, pour moi Paris est devenue une ville musée, une ville figée, il faudrait que Paris retrouve de l'improvisation, du romantisme et du hasard aussi "

Son choix va à Brassaï plutôt qu'à Cartier Bresson en ses termes : "J'ai plus confiance dans les choses que dans les gens. Donc Cartier Bresson c'est vraiment le photographe des gens et avec les années, j'ai dressé un mur entre moi et l'extérieur" (Exposition Henri Cartier Bresson au Centre Pompidou à Paris (du 12 fév au 9 juin))

Biographie : Nathalie Rheims est née en 1959. Ecrivain et productrice.

Elle est la fille de Maurice Rheims, commissaire-priseur et académicien, et la sœur de la photographe Bettina Rheims.

Après des études au Conservatoire National d’Art dramatique de la rue Blanche, elle débute sa carrière artistique comme comédienne. Elle interprète au théâtre à partir de 1978 des rôles comme celui de Catherine de Russie jeune dans L’Amante polaire de Serge Rezvani, mise en scène Jorge Lavelli et de nombreuses autres interprétations, jusqu’en 1983, pour le théâtre et la télévision (téléfilms).

A partir de 1986, elle devient productrice pour TV6 (première version M6 dirigée par Léo Scheer) puis pour Antenne 2 (co-productrice avec Léo Scheer de l’émission sur l’art Haute curiosité présentée par Claude Sérillon et Maurice Rheims).

Compagne et collaboratrice du producteur-réalisateur Claude Berri, elle crée avec lui la société de production cinéma Hirsch Productions

A partir de 2001, elle coproduit les films Ma femme est une actrice , (réalisé par Yvan Attal), , Les Sentiments , (réalisé par Noémie Lvovsky), Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants , (réalisé par Yvan Attal), La Maison du bonheur , (réalisé par Dany Boon), Ensemble, c’est tout , réalisé par Claude Berri, Bienvenue chez les Ch’tis de Dany Boon, La graine et le mulet, d'Albedlatif Kechiche Trésor , (le dernier film de Claude Berri décédé à la fin de la première semaine de tournage).

Elle crée sa propre maison de production de cinéma : BEREL Films et produit en 2011 le premier film de Saphia Azzeddine : Mon père est femme de ménage , avec François Cluzet

En 1999 : Elle commence sa carrière d’écrivain en publiant son premier roman, L’Un pour l’autre , aux éditions Galilée ; Folio, 2001. Ce premier livre est récompensé par le prix du Gai Savoir.

En 2008 paraît son dixième roman, Le Chemin des sortilèges , aux Éditions Léo Scheer.

Son dernier roman, Maladie d'amour , vient de sortir aux éditions Léo Scheer.

Elle a également enregistré quelques chansons sous le nom d’Alix (Asphalte , Expérience inconnue ).

Actualités :

Maladie d'amour , Léo Scheer, 2014 (en librairie depuis le 8 janvier).

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
À venir dans ... secondes ...par......