LE DIRECT

Cinéma : les choix d'Eric de Chassey

7 min
À retrouver dans l'émission

Cette semaine, l’invité de la Dispute est Eric de Chassey.

Ce soir, il nous fait part de ses choix en Cinéma.

Les choix de l'invité : "J'appartiens à la dernière génération de cinéphiles classiques, càd, celle qui est formée à l'idée du cinéma d'auteurs, celle qui pense qu'il y'a un certain nombre de réalisteurs dont il faut avoir vu l'intégralité de la filmographie pour oser parler de cinéma, voir tout Mankiewicz c'est une sorte de nécessité absolue, une nécessité absolue pour tout le monde... "

Les derniers films qui l'ont marqué : "ça risque de faire très cinéphile... "

Le dernier et troisième film de Tareq Teguia Zendj Revolution "Film très naïf... une forme de naïveté que moi j'appellerai plutôt de la fraicheur, et en même temps une inventivité formelle..."

Le dernier film d'Alain Resnais Aimer, boire et chanter , "film que j'ai beaucoup aimé, avec beaucoup d'interrogations... "

Au festival de Cannes, il attend avec impatience le prochain film de Jean-Luc Godard , même s'il avoue ne pas avoir vu jusqu'au bout son avant dernier film Socialisme (2010) "J'ai essayé au moins 4 ou 5 fois de le voir en DVD "

Au cinéma, à la différence du théâtre avec lequel j'ai un problème d'identification "le cinéma j'y rentre très naturellement... le fait de croire au jeu des acteurs ne m'importe pas beaucoup... ."

Biographie : Eric de Chassey, historien de l’art, directeur de l’Académie de France à Rome (Villa Médicis)

Diplômé en philosophie, Sciences Politiques et Histoire de l’art, il entre à Normale Sup en 1986. Il passe un doctorat ainsi qu’une habilitation à diriger des recherches en histoire de l’art à Paris IV (La Sorbonne). historien de l'art français, commissaire d’exposition, critique et professeur d'art contemporain à l'Université François-Rabelais de Tours. En 2009, il est nommé directeur de l'Académie de France à Rome (Villa Médicis), succédant ainsi à Frédéric Mitterrand.

Son travail porte plus particulièrement sur les Etats-Unis et l’art abstrait, mais Eric de Chassey a également beaucoup travaillé sur Matisse et la pluridisciplinarité de son œuvre. Il a publié notamment : Matisse et les Etats-Unis (1998), La peinture efficace, une histoire de l’abstraction aux Etats-Unis 1910-1960 (2001), Pascal Pinaud, Trainspainting (2003), Eugène Leroy, Autoportrait (2004), Platitudes, Une histoire de la photographie plate (2006), Olivier Debré, monographie (2007), Marcia Hafif, catalogue raisonné de l’œuvre jusqu’en 1969 (2010) Philippe Gronon (2010) et Pour l’histoire de l’art (2011).

Eric de Chassey assure le commissariat de nombreuses expositions dont la plus récente a été Europunk. La culture visuelle punk en France, 1976-198 0 à la Cité de la Musique, présentée également à la Villa Médicis et au Mamco à Genève. En 2010 il avait assuré le commissariat de l’exposition Auguste Dominique Ingres- Ellsworth kelly présentée à la Villa Médicis.

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......