LE DIRECT

L'Invité(e) de la Dispute : Stéphane Braunschweig 1/5

6 min
À retrouver dans l'émission

Pour cette nouvelle saison, la Dispute accueille chaque jour et pendant toute la semaine un ou une artiste - écrivain, musicien, cinéaste, comédien, plasticien, designer, styliste, architecte… - pour nous dire ce qu’il ou elle a vu, lu, écouté ou envie de voir, lire, écouter… dans l’actualité culturelle.

Chaque soir, selon la thématique de l’émission, il ou elle nous fera part de ses choix : lundi-spectacle vivant / mardi-cinéma / mercredi-arts plastiques / jeudi-musique / vendredi-littérature.

Cette semaine, l’invité de la Dispute est Stéphane Braunschweig.

Les choix de l'invité : "J'essaie de faire une programmation à la Colline de spectacles que j'ai envie de voir... C'est le désir qui fait le programme "

Il recommande donc plusieurs spectacles de son théâtre à commencer par le très beau spectacle de Marie Rémond, Vers Wanda , spectacle autour de Barbara Loden (cf Supplément à la vie de Barbara Loden , de Nathalie Léger, POL).

Du 4 au 26 octobre au théâtre de la Colline.

Pour quelques jours encore, le spectacle de Krystian Lupa, Perturbation (jusqu'au 25 oct). Selon lui Krystian Lupa est un des plus importants metteurs en scène européens.

Elle brûle de Caroline Guiela Nguyen (du 15 nov au 14 dec). Une personne en qui il croit beaucoup. Beaucoup de poésie dans ses spectacles.

En dehors de la Colline, il recommande Angelica Liddell, Todo el cielo sobre la tierra (le syndrome de Wendy), au théâtre de l'Odéon (du 20 nov au 1er déc). "A voir absolument pour les gens qui n'ont jamais vu Angelica Liddell !"

Biographie :

Stéphane Braunschweig est né en 1964 à Paris. Après des études de philosophie à l'ENS de Strasbourg, il rejoint en 1987 l’École du Théâtre national de Chaillot (dirigée alors par Antoine Vitez), où il reçoit une formation théâtrale pendant trois ans. Puis il fonde sa première compagnie, le Théâtre-Machine, avec laquelle il monte ses premiers spectacles.

En 1991, il présente au Théâtre de Gennevilliers Les Hommes de neige , trilogie composée de Woyzeck de Georg Büchner, Tambours dans la nuit de Bertolt Brecht, Don Juan revient de guerre d’Ödön von Horváth, qui reçoit le prix de la révélation théâtrale du Syndicat de la critique.

Premier directeur du Centre dramatique national d’Orléans de 1993 à 1998, il prend ensuite la direction du théâtre national de Strasbourg et de l’Ecole Supérieur du TNS de 2000 à 2008.

Depuis le 1er janvier 2009, il est artiste associé au Théâtre national de la Colline dont il prend la direction, à la suite d'Alain Françon, en janvier 2010.

En juillet 2012, Stéphane Braunschweig a créé Six personnages en quête d'auteur d'après Luigi Pirandello au Cloître des Carmes dans le cadre de la 66è édition du Festival d'Avignon.

Actualités de l'invité :

Auteur d’un recueil de textes et d’entretiens sur le théâtre : Petites portes, grands paysages (Actes Sud, 2007).

Dernièrement il a mis en scène l’Opéra de Don Giovanni de Mozart au Théâtre des Champs-Élysées (25 avril au 7 mai)

Reprise de l’Opéra Don Carlo (Giuseppe Verdi) à la Scala de Milan du 12 au 29 octobre 2013

En 2014, il mettra en scène: Le Canard sauvage d'Henrik Ibsen (10 janvier au 15 février) et Oh les beaux jours de Samuel Beckett (10 au 14 juin) au Théâtre de la Colline

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......