LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Spectacle vivant : les choix de Ludovic Lagarde 1/5

5 min
À retrouver dans l'émission

Cette semaine, l’invitée de la Dispute est Ludovic Lagarde.

Ce soir elle nous fait part de ses choix en Spectacle vivant.

Les choix de l'invité : "Je crois être un spectateur, pas ordinaire, mais finalement me mettre dans un état de réception assez simple et assez classique... "

Letze tage. Ein vorabend , la mise en scène de Christoph Marthaler au théâtre de la Ville (du 25 sept au 2 oct 2013) l'a bouleversée. Spectacle sur les lois anti-juives au parlement de Vienne où le spectateur était sur la scène et regardait la salle.

Souvent, il essaie d'aller découvrir le travail d'artistes qu'il ne connait pas, d'être attentif aux générations qui arrivent... Récemment, par exemple, il a vu Elle Brûle (adaptation de Madame Bovary) de la jeune metteur en scène, Caroline Guiela Nguyen , au théâtre la Colline (du 15 nov au 14 dec). Son travail l'a "vraiment touché et émerveillé".

A venir, sur son agenda, le Festival Reims scènes d'Europe (du 28 nov au 14 déc) ... "On va parler de la planète et de la guerre entre humains et terriens " (avec Bruno Latour, anthropologue, sociologue et philosophe des sciences).

Biographie :

Ludovic Lagarde est né en 1962 à Paris. Metteur en scène et Directeur de la Comédie de Reims, centre dramatique national (depuis 2009).

Après des études théâtrales à Censier, il est élève comédien à l’école Théâtre en Actes dirigés par Lucien Marchal, avant de devenir assistant du metteur en scène Christian Schiaretti.

Avec le soutien de la Comédie de Reims, et des Scènes Nationales de Belfort et de Calais, il réalise ses premières mises en scène. Il alterne aussi bien des textes contemporains (Beckett, Schwajda) que des textes de répertoire (Courteline, Tchekhov). Il aime s’entourer de collaborateurs fidèles dans son travail. Ses rencontres avec l’écrivain Olivier Cadiot ou le comédien Laurent Poitrenaux seront déterminantes dans ses projets, mais aussi avec la chorégraphe Odile Duboc, les musiciens Gilles Grand, David Bichindaritz et Rodolphe Burger, Bernard Quesniaux…

En mars 2010 à la Comédie de Reims, il crée Doctor Faustus Lights The Lights et récrée Oui dit le très jeune homme , deux pièces de Gertrude Stein, adaptées par Olivier Cadiot.

Pour le festival d'Avignon 2010, Ludovic Lagarde a créé deux spectacles avec Olivier Cadiot Un nid pour quoi faire et Un mage en été qui ont notamment été accueillis à Paris, Nantes, Lorient, Chaumont, Lyon, Rouen, sur la saison 2010-2011.

En janvier 2012, Ludovic Lagarde explore les trois pièces de Georg Büchner. En Juillet 2013, retour à Avignon, avec "Lear is in town", adaptation de Shakespeare par Olivier Cadiot et Frédéric Boyer.

Par ailleurs, il a réalisé plusieurs mises en scène d’opéra, et travaille régulièrement avec le directeur musical Christophe Rousset…

Actualités :

Il met en scène Le Regard du nageur de et par Christèle Tual du 14 au 24 janvier à la Comédie de Reims: http://www.myra.fr/le-regard-du-nageur-christele-tual-ludovic-lagarde-lionel-spycher

Du 28 novembre au 15 décembre, Reims Scènes d'Europe: http://www.myra.fr/reims-scenes-d-europe-2013-focus-sur-gaia-la-terre-grand-temoin-bruno-latour-0

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......