LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Spectacle Vivant : les choix d'Hélène Fillières 1/5

6 min
À retrouver dans l'émission

Cette semaine, l’invitée de la Dispute est Hélène Fillières

Ce soir, elle nous fait part de ses choix en Spectacle vivant

Les choix de l'invitée :

"Un métier idéal" , de et avec Nicolas Bouchaud au Théâtre du Rond Point :

"Je n'ai vraiment pas été déçue, cette pièce va au-delà du théâtre, un peu comme un one-man show; il se met en danger, prend à parti le spectateur...'"

"Je garde en souvenir beaucoup de souffrance et cela m'a vraiment émue, il y a une vraie connection entre cet homme et la scène. Cette pièce interroge la question qui, moi, me travail : qu'est ce qu'un acteur? Je n'écoutais même plus le texte, je le regardais lui, comme une bête sur scène."

"La Clémence de Titus", de Mozart à l'Opéra de Paris

"J'y suis avant tout allé pour les thèmes : le pardon, le sacrifice, la solitude, la générosité..."

"La mise en scène m'a laissé sur ma faim, elle était trop scolaire.."

L'invitée et son rapport au théâtre : "Comme dirait Truffaut, c'est une joie et une souffrance"

" Je suis très mauvaise spectatrice car je suis embarassée par la présence des acteurs sur scène"

"Je vais très rarement au théâtre"

"Le théâtre est tellement différent du cinéma, il y a plus de liberté avec le théâtre et un sentiment d'absolu pouvoir sur scène qui, pour un acteur, est indispensable à son plaisir"

"Sur des planches je ne me sens pas tout à fait à l'aise, car il faut aménager tout cet espace qu'est la scène"

Biographie :

Hélène Fillières est née en 1972 à Paris. Elle est à la fois actrice, scénariste et réalisatrice.

Dès son enfance, elle voyage entre le Brésil, les Etats-Unis et l’Europe. Elle suivra par ailleurs des études d’anglais qui l’amènera à faire quelques traductions.

Elle fait ses premiers d’actrice aux côtés de sa sœur ainée, Sophie Fillières, elle aussi réalisatrice. A partir des années 1990, elle embrasse furtivement le métier de mannequin, pour revenir au jeu avec Jacques Doillon (Amoureuses, 1992), Pascal Bonitzer (Encore,1996), Cédric Klapisch (Peut-être, 1999) mais aussi et toujours sa sœur (Grande petite 1994, Aïe 2000).

Elle tourne beaucoup pour la télévision à partir des années 2000. Elle sera d’ailleurs reconnue par le grand public avec la série de Canal Mafiosa, Le clan en 2006. Cette même année, elle endosse la casquette de réalisatrice avec le court-métrage Mademoiselle Y , un film réflexif sur le métier d’actrice. Mais c’est en 2011 qu’elle réalise le long-métrage Une Histoire d’amour

avec Benoît Poelvoorde et Laetitia Casta

Actualités :

Elle joue le personnage d’une banquière dans le film Les Salauds , de Claire Denis, sorti en août 2013.

Elle joue Marie-Laure de Nouailles dans le film Opium, d'Arielle Dombasle, sorti en octobre 2013

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......