LE DIRECT
2021 ou la revanche des légumes ? Rien n'est moins sûr en France.

Alimentation : consommer autrement, domestiquer durablement, avec Valérie Chansigaud et Eric Birlouez

47 min
À retrouver dans l'émission

A quand remonte la domestication des légumes et des animaux par l'être humain ? La crise sanitaire actuelle va-t-elle nous amener à repenser cette domestication de manière durable et à prendre en compte le bien-être animal ? Pour en parler, Les Matins reçoivent Valérie Chansigaud et Eric Birlouez.

2021 ou la revanche des légumes ? Rien n'est moins sûr en France.
2021 ou la revanche des légumes ? Rien n'est moins sûr en France. Crédits : Getty

En 2021, quelles seront nos bonnes résolutions en matière d'alimentation ? Seuls 3% des Français déclarent à ce jour avoir fait le choix du végétarisme. Cette pratique alimentaire, remise au goût du jour ces dernières années, est encore loin d'être une tendance de fond. Pourtant, si la culture gastronomique et culinaire française donne la part belle à la viande, il n'en a pas toujours été ainsi. A l'échelle de l'histoire de l'humanité, c'est le végétarisme qui domine. En outre, les êtres-humains ont appris à domestiquer les légumes avant les animaux.

Mais que signifie la domestication du végétal et de l'animal ? En quoi consiste concrètement ces processus et à quand peut-on les dater ? La crise sanitaire va-t-elle nous permettre de repenser notre rapport au vivant en général ? 

Pour cette première émission des Matins de 2021, Hervé Gardette reçoit Valérie Chansigaud, historienne des sciences et de l’environnement, chercheuse associée au laboratoire SPHère (Sciences, Philosophie et Histoire) du CNRS et de l'Université de Paris, auteure d’Histoire de la domestication animale paru auxéditions Delachaux et Niestlé, ainsi qu'Eric Birlouez, ingénieur agronome et sociologue de l'alimentation, auteur de Petite et grande histoire des légumes, publié aux éditions Quae (2020).

Chroniques

8H00
15 min

Journal de 8 h

Brexit : le divorce consommé entre Londres et Bruxelles, faut-il redouter des conséquences économiques en France ?
8H16
4 min

Le Billet politique

"Il n’y a pas de base locale forte pour La France insoumise"
Intervenants
  • Ingénieur agronome et sociologue de l'alimentation
  • Historienne des sciences et de l’environnement, chercheuse associée au laboratoire SPHère (Sciences, Philosophie et Histoire) du CNRS et de l'Université de Paris
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......