LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Test PCR Covid-19

Covid-19 : le temps scientifique à rebours des temps politique et médiatique ?

42 min
À retrouver dans l'émission

Il y a bientôt 6 mois, l’OMS déclarait l’urgence pandémique internationale pour la sixième fois de son histoire. 890 000 morts dans le monde plus tard, quelle est la situation aujourd’hui ?

Test PCR Covid-19
Test PCR Covid-19 Crédits : Joseph Prezioso - AFP

Demain vendredi, cela fera déjà 6 mois que l’OMS a déclaré l’urgence pandémique internationale. Le Covid-19 a fait au moins 890 000 morts dans le monde depuis son apparition fin décembre. Et les dernières données sur la circulation du virus montrent que nous ne sommes pas prêts de sortir de cet état d’urgence. En France, le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy, a qualifié d'"inquiétant" le niveau de l'épidémie de Covid-19 tandis que le gouvernement doit se rassembler vendredi en Conseil de défense pour décider d’éventuelles nouvelles mesures.

Comment éviter que l’épidémie redevienne à nouveau incontrôlable dans les prochaines semaines ? Combien de temps faudra-t-il patienter en appliquant les gestes barrières avant l’arrivée d’un vaccin ? Le Temps scientifique et la recherche vaccinale, se sont-ils accélérés avec la crise du coronavirus ? 

Pour en parler, nous accueillons ce matin Philippe Sansonetti, médecin et microbiologiste, professeur au Collège de France et à l’Institut Pasteur. Votre nouveau livre  « Tempête parfaite. Chronique d’une pandémie annoncée » sort le 10 septembre en librairie aux éditions du Seuil.

Prévenir pour ralentir la propagation du virus 

"Nous sommes sur une nouvelle ligne de front qui est la ligne de la prévention de la reprise de l’épidémie. La population est restée relativement peu affectée par le virus donc il y a de la marge pour tenir cette ligne de front."

On ne peut pas contrôler une maladie sans la diagnostiquer. Donc il faut que le diagnostic soit fait de façon efficace et large. Il faut que ça soit les personnes à risques  qui aillent se faire tester. De même, l’isolement doit se faire correctement. Il doit y avoir un serrage de vis au sujet des personnes à risques. Il faut que les personnes à risques se protègent. Philippe Sansonetti

En France, un problème avec la prévention ? 

"Le virus a toutes les caractéristiques qui font qu’il nous pose de vrais problèmes. La transmission respiratoire est le problème majeur. Les mesures barrières n’ont pas été  suffisamment suivies durant l’été. Ça a permis au virus de circuler. Donc les mesures barrières doivent être resserrées au maximum."

La France n’a pas intégré suffisamment les aspects de la prévention. On a également besoin de mettre plus de sciences et de moyens dans la compréhension des mécanismes de transmission du virus. Philippe Sansonetti

"Si on tient la ligne de front et que l’on renforce les mécanismes de prévention, on peut tenir plusieurs mois dans l’ambiance actuelle. Il faut trouver de nouveaux équilibres, il faut tenir cette ligne de front. C’est une vraie guerre de positions."

Un espoir de vaccin(s) pour 2021 ? 

"Sur les traitements anti-viraux, il n'y a pour le moment aucun médicament qui a fait la preuve réelle de son efficacité. En revanche, grâce aux réanimateurs, nous avons fait des progrès exceptionnels dans la prise en charge, dans la compréhension de la maladie et donc dans l’application des connaissances physiopathologiques à la prise en charge. En particulier pour tout ce qui concerne la respiration et la ventilation assistée qui a été largement modifiée au profit de l’oxygénothérapie, qui permet de garder les patients dans des conditions hospitalières standards."

Jusqu’à présent, le temps scientifique de développement d’un vaccin était entre 8 et 12 ans. Là on est en train de se mettre comme défi de développer un vaccin en quelques mois. Mais comment divise-t-on par 4 ou 5 le temps nécessaire au temps d’un vaccin ? Ça reste une bonne question. Et on ne peut à aucun moment compromettre la sécurité des personnes qui recevront ce vaccin. Philippe Sansonetti

"Je pense qu’il y aura des vaccins efficaces avec des risques en cours de route de freinages et d’abandons. Tout porte à croire qu’il y a la possibilité de vacciner contre le coronavirus. Nous ne partons pas de zéro avec le coronavirus."

Nous n'aurons probablement pas de vaccin avant l’année 2021. Et si nous avons un vaccin avant la fin de l’année 2021, il faudra considérer que c’est un exploit absolument extraordinaire. Philippe Sansonetti

Vous pouvez (ré)écouter l'interview en intégralité en cliquant sur le player en haut à gauche de cette page.

Chroniques
8H00
15 min
Journal de 8 h
Il ne reste plus rien du camp de migrants à Lesbos, en Grèce
8H15
3 min
Le Billet politique
En politique aussi, le "jour du dépassement"
Intervenants
  • Médecin, chercheur, titulaire de chaire "Microbiologie et maladies infectieuses", professeur au Collège de France
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......