LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Emily Loizeau

Emily Loizeau : "Le musique permet de montrer la lumière"

15 min
À retrouver dans l'émission

À l’occasion de son concert au festival de musiques franco-britanniques de Dinard le 13 août, Emily Loizeau est l’invitée des Matins d’été.

Emily Loizeau
Emily Loizeau Crédits : @Ludovic.Careme

Inspirée par l’engagement de Bob Dylan et le rock de Lou Reed, la chanteuse franco-britannique Emily Loizeau revient avec un cinquième album, le premier produit en Angleterre. 

Sensible aux enjeux climatiques et humanitaires, « Icare » - jouant sur une double référence mythologique et engagée I care (Je me soucie) - rassemble des textes où la simplicité des mots traduit des messages lourds de sens. 

C’est une chanson un peu cachée du disque, la chanson clé, comme une chanson de fable, une référence au mythe et au tableau de Brueghel sur la chute d’Icare. On passe beaucoup de temps à chercher Icare qui est dans l’eau en train de se noyer. 

Il suffit de séparer les premières lettres pour donner une note positive avec la notion d’empathie, de prendre soin. Face à la tragédie d’Icare il y a aussi cette lumière de l’attention qu'on donne aux choses. 

L'album d'un monde un crise

« Danser sur un volcan » c’est le titre d'une chanson mais peut-être aussi le sentiment que livre tout l’album. Celui d’un monde secoué où l'on n’entend plus les oiseaux chanter et où l'on a du mal à respirer. 

Je vois ce disque comme un journal de bord d'une période compliquée qu'on vit depuis plus de deux ans. Cela fait des décennies qu'on voit les choses arriver mais depuis les attentats, ces enfants émigrés échoués sur nos plages, les manifestations pour le climat, le mouvement Black Lives Matter, on est abimés. Le confinement nous a tenus éloignés les uns des autres. Le choix éthique et politique d’en parler c’est plus parce que je suis traversée par ces émotions.

La musique permet de mettre en mouvement, de rester vivant et montrer la lumière. C’est un moment où tout est encore possible à faire et à inventer. Ce que je ressens avec mes deux enfants et ce que je veux leur dire c'est que c’est merveilleux. On peut réinventer quelque chose de mieux, de plus humain et de plus durable. Sinon c’est absolument morbide.

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......