LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Jeunes gens recevant leur passe sanitaire à Ajaccio le 13 mai 2021

Extension du passe sanitaire et stratégie vaccinale : Alain Fischer est l’invité des Matins d’été

29 min
À retrouver dans l'émission

Emmanuel Macron annonce une troisième dose pour les plus fragiles à la rentrée, ainsi que la vaccination scolaire dans les collèges et lycées. Quelle stratégie pour atteindre l'immunité collective ? Alain Fischer, président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, livre des explications.

Jeunes gens recevant leur passe sanitaire à Ajaccio le 13 mai 2021
Jeunes gens recevant leur passe sanitaire à Ajaccio le 13 mai 2021 Crédits : PASCAL POCHARD-CASABIANCA - AFP

Les sages du Conseil constitutionnel ont considéré ce jeudi le dispositif du passe sanitaire "équilibré". Seules mesures censurées : la possibilité pour les employeurs de rompre le contrat de travail en CDD ou intérim et le placement en isolement en cas d'infection au coronavirus.

Parallèlement, la couverture vaccinale continue à progresser : plus de 44 millions de personnes ont reçu au moins une injection (soit 65,3 % de la population totale) et plus de 36,5 millions de personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 54,3 % de la population totale).

Comment atteindre l'immunité collective ? Doit-elle passer par la vaccination des adolescents et enfants ? Nous y répondons avec Alain Fischer, professeur d’immunologie pédiatrique, professeur émérite au Collège de France et président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale.

Poursuivre l'effort vaccinal

Le Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale ambitionne un objectif de 90 % de personnes éligibles vaccinées afin d'atteindre l'immunité collective.

Aujourd'hui, près de la moitié des personnes qui sont hospitalisées en soins intensifs ont moins de 60 ans. Il y a des gens qui font des covid longs. Et puis, il faut aussi considérer la solidarité. Alain Fischer

Le vaccin n'est pas parfait, il est très bon, mais il n'est pas parfait. Il ne protège pas complètement les plus fragiles. Alain Fischer

Je pense que le fait que depuis janvier dernier, on ait vu régresser de façon manifeste la fraction de citoyens hésitants ou hostiles à la vaccination, doit nous encourager à poursuivre en ce sens. Alain Fischer

Alain Fischer ne cautionne par les arguments défendus par les opposants à la vaccination contre le coronavirus :  

Il n'y a aucune raison aujourd'hui de ne pas se faire vacciner. Le manque de recul est un faux argument, pour deux raisons. L'essentiel des éventuels effets secondaires - il y en a, mais ils sont extrêmement rares - surviennent dans les premières minutes, voire les premiers jours après la vaccination, mais pas après. Si on reprend toute l'histoire de la vaccination en dehors du covid, on n'a jamais observé d'effets secondaires à long terme, des vaccins. Alain Fischer

Les craintes sur le fait que ces vaccins sont composés d'ARN, et que les ARN sont des acides nucléiques qui pourraient peut-être modifier notre génome, ne font absolument aucun sens. Cela ne peut se produire, l'ARN de ces vaccins disparaît du corps dans un tout petit nombre de jours. Alain Fischer

Pour l'instant cependant, il n'y a pas suffisamment d'éléments pour inclure les moins de 12 ans dans la vaccination, selon Alain Fischer. Des études cliniques, dont les résultats sont attendus pour cet hiver, sont en cours. 

Concernant une potentielle troisième dose, Alain Fischer estime également que les informations disponibles sur les niveaux d'immunités atteints sont insuffisantes pour prendre une décision à l'heure actuelle.

La proposition de notre conseil, c'est de faire en sorte que les personnes les plus âgées, qui ont plus de 80 ans, puissent bénéficier d'un rappel dès la rentrée, mais aussi d'y ajouter les personnes les plus fragiles sur un plan médical. Alain Fischer

Chroniques
8H00
15 min
Journal de 8 h
Les incendies se poursuivent en Grèce
Intervenants
  • Médecin, professeur d'immunologie et Président du comité d'orientation de la "Concertation citoyenne sur les vaccinations"
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......