LE DIRECT
Emmanuel Macron en visite dans un centre de vaccination (Valenciennes, 23 mars 2021)

Gestion de crise et action politique face à la stratégie du "en même-temps". Avec Agathe Cagé et Philippe Manière

43 min
À retrouver dans l'émission

Comment la gestion de la crise est-elle soumise à la stratégie du « en même-temps » ?

Emmanuel Macron en visite dans un centre de vaccination (Valenciennes, 23 mars 2021)
Emmanuel Macron en visite dans un centre de vaccination (Valenciennes, 23 mars 2021) Crédits : Yoan VALAT - AFP

L’annonce d’un confinement en plein air dans seize départements de France est-elle anecdotique ou un symptôme de plus de la politique du « en même temps » d’Emmanuel Macron ? Pour en parler, nous serons en compagnie de :

Agathe Cagé, politiste, auteure de "Respect !" aux Editions des Equateurs (2021), présidente du cabinet de conseil Compass label 

Philippe Manière, « Président de Vae Solis Communications et essayiste », éditorialiste au magazine Marianne. Dernier ouvrage paru, un e-book aux Editions de l’Observatoire, "Le pangolin et l’ISF – Comment le « Monde d’après » nous rend tous fous"(2020)

De la crise sanitaire à une crise de la défiance

La polémique autour de la pénurie des masques en mars dernier a confronté la parole du gouvernement à une vague de défiance qui persiste aujourd'hui, alimentée par d'autres facteurs. 

La difficulté aujourd’hui c’est que le gouvernement ne donne plus d’horizon aux Français. Face à la crise, la parole politique ne donne plus de cap, mais elle est prise par les difficultés à gérer toutes les incertitudes. Or, on attend des responsables politiques qu’ils nous gouvernent en temps de crise, c’est pour ça qu’ils sont élus. Agathe Cagé

Il y avait mille raisons de faire preuve de mansuétude pour ce gouvernement comme pour les autres pays du monde pendant la première période de la crise. Mais aujourd’hui on sait que la vaccination est la manière de sortir de l’épidémie, et le retard de la campagne peut être légitimement mis sur le dos du gouvernement. Philippe Manière

Ne pas vacciner le week-end dès le début de la campagne a été une erreur du gouvernement français. Philippe Manière

L'Europe, une union économique et sanitaire ?

L'Union européenne a également été critiquée pour sa gestion de la commande des vaccins : des négociations trop longues, des stocks insuffisants, des livraisons en retard... L'UE aurait-elle dû jouer ce rôle ? 

De mon point de vue, l’UE, dans sa gestion de la crise sanitaire ou économique, n’a pas été un problème mais une partie de la solution dans sa capacité à mobiliser des fonds pour venir en aide aux États. L’UE a également su négocier en collectivité pour apporter des réponses solidaires. Agathe Cagé

Il faut qu’on vaccine l’ensemble de l’UE et il faut aussi un système de solidarité mondiale pour que tous les pays du globe aient accès à la vaccination. Il ne faut pas jouer une compétition de court terme sur la rapidité de sortie de la crise. Agathe Cagé

Pour Philippe Manière, faire cavalier seul aurait été plus efficace :

Ceux qui s’en sont sortis, malheureusement, ce sont des pays qui ne sont pas dans un bloc. Le Royaume-Uni ou les États-Unis par exemple. 

On sait maintenant qu’il fallait négocier la priorité.

Une crise sans début, ni fin

Alors que l'origine de la pandémie n'est pas encore connue malgré le lancement d'une enquête de l'OMS à Wuhan, le visage de la fin de la crise ne semble pas non plus se dessiner, entre monde d'avant et monde d'après.

On a besoin de travailler sur la transition écologique même si on ignore aujourd’hui ce qui a provoqué l’arrivée du Sars-CoV-2. On sait qu’il y a une mise à mal du système qui a participé à la création et à la diffusion de la pandémie. Il faut désormais travailler sur la qualité de vie qu’on donne aux citoyens et à notre vie démocratique. Agathe Cagé

La France n’a pas brillé dans le traitement de la crise mais elle a brillé pour inventer des raisons qui parfois n’avait rien à voir avec la pandémie. S’il y a un lien entre la crise sanitaire et écologique, il reste à établir. On tire des conclusions formelles sur notre mode de vie sans lien direct avec l’arrivée de la pandémie. Le monde d’après doit être celui d’hier avec peut-être quelques améliorations. Philippe Manière

Chroniques

8H00
16 min

Journal de 8 h

Campagne vaccinale : le gouvernement souhaite monter en puissance
8H15
3 min

Le Billet politique

La rhétorique de la dernière ligne droite
Intervenants
  • Politiste, co-fondatrice et présidente du cabinet de conseil Compass label, ancienne conseillère de Vincent Peillon et de Benoît Hamon, et ancienne directrice adjointe de cabinet de Najat Vallaud-Belkacem, au ministère de l’Education nationale.
  • Président et co-fondateur de la société de conseil Vae Solis Communications
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......