LE DIRECT
En Californie, depuis le 11 juillet, les températures ont atteint des records dans la "vallée de la mort"

Inondations et chaleurs extrêmes : le dérèglement climatique fait-il la météo ? Avec Aurélien Ribes et Fabio D'Andrea

33 min
À retrouver dans l'émission

Des étés de plus en plus chauds et des phénomènes de chaleur extrême : voici à quoi s'attendre à l'avenir. Avec un météorologue et un physicien, nous discutons du phénomène de "blocage scientifique" communément appelé "dôme de chaleur" et de l'effet des activités humaines sur le climat.

En Californie, depuis le 11 juillet, les températures ont atteint des records dans la "vallée de la mort"
En Californie, depuis le 11 juillet, les températures ont atteint des records dans la "vallée de la mort" Crédits : David Becker - AFP

Le changement climatique d'origine anthropique a augmenté de manière significative l'intensité et la fréquence d'épisodes de chaleur extrême comme les canicules. Les températures atteintes récemment au Canada (49.7° à Lytton) auraient-elles été aussi élevées sans l'effet de l'activité humaine ? Pourrait-il faire aussi chaud en France ? 

Nous répondons à ces questions avec Aurélien Ribes, chercheur au CNRM (Centre National de Recherches Météorologiques) - il travaille sur l’évaluation du rôle des activités humaines dans les variations climatiques - et Fabio D'Andrea, physicien, directeur de recherche au CNRS et directeur adjoint du laboratoire de météorologie dynamique à l’ENS.

Des phénomènes météorologiques extrêmes

Les inondations d'ampleur inédite qui ont ravagé l'Allemagne et la Belgique hier sont un exemple de plus de l'apparition de phénomènes météorologiques extrêmes dans des zones au climat historiquement tempéré. Si un lien de causalité direct ne peut être établi entre ces événements et le changement climatique, leur probabilité en est fortement amplifiée.    

Sur ce type d'événements extrêmes, à savoir de fortes précipitations et les inondations qui en résultent, on a des résultats déjà anciens du GIEC indiquant que dans un climat plus chaud, on s'attend à avoir des épisodes de fortes précipitations plus intenses ou plus fréquents. Aurélien Ribes

La principale raison derrière cette intensification, c'est qu'il y a une loi physique - la relation de Clausius-Clapeyron - selon laquelle l'atmosphère plus chaude a une plus grande capacité à contenir de la vapeur d'eau. Lorsque les conditions sont réunies, typiquement une dépression, une "goutte froide" ou d'autres cas pour les épisodes méditerranéens, on a une plus grande quantité d'eau à déverser sous forme de pluie. Aurélien Ribes

Pour mesurer les effets de l'activité humaine sur la météo, les études d'attribution du changement climatique évaluent dans quelles mesures l'influence humaine sur le climat modifie les caractéristiques de certains événements météorologiques : 

En général, on essaie de faire le calcul "qu'est-ce que serait le climat en 2021 sans influence humaine", donc si l'homme n'avait pas rajouté toute une panoplie de gaz à effets de serre dont il a accru les concentrations dans l'atmosphère ? Aurélien Ribes 

Par convention, ces modèles ont souvent pour contrefactuel le climat de 1850, époque à laquelle l'influence humaine sur le climat était insignifiante. Une référence difficile à figer dans le temps, puisque le climat change à toutes les échelles de temps et d'espace. 

On doit analyser, à partir des lois physiques gouvernant les mouvements de l'air, leur rapport avec l'océan et toutes les parties de la terre, un signal au-dessus de cette variabilité naturelle. Fabio D'Andrea

Ces analyses reposent sur des séries temporelles constituées à partir de données historiques, de mesures géologiques approximatives, ou grâce à des modèles numériques opérant par simulations, indique Fabio D'Andrea.  

Une vulnérabilité plus consciente d'elle-même

Catastrophes naturelles, vulnérabilité et exposition de la population constituent ensemble le risque climatique. Dans le cas du "dôme de chaleur", un blocage atmosphérique cumule vents chauds ou situations anticycloniques persistantes avec la suppression de nuages et le blocage de perturbations. Cet alignement conjoncturel peut être comparé à une chape oppressante d'air chaud, illustrée par l'expression "dôme de chaleur".

Avant, les anticyclones et cyclones, n'intéressaient que les passionnés de météorologie ou les scientifiques, maintenant le public s'y intéresse. C'est un signe triste du fait qu'il y a un changement climatique. Fabio D'Andrea 

Alors que les blocages atmosphériques ne sont pas inhabituels au Canada, les températures qu'elles génèrent augmentent dans un climat plus chaud, accompagné d'un effet de serre amplifié.

Plus vite on sait stabiliser le climat global et plus on limite l'exposition et les risques associés aux événements météorologiques extrêmes du futur. Aurélien Ribes

Un domaine d'études plein d'inconnues 

Un débat d'ampleur occupe la communauté scientifique pour établir si la dynamique météorologique est constante à températures croissantes, ou si une nouvelle dynamique est à l'œuvre, qui augmentera le nombre d'anomalies météorologiques. 

Il y a plein de choses qu'on ne comprend pas. Des fois on sait prévoir des phénomènes avec des modèles numériques tellement complexes qu'on ne comprend pas entièrement pourquoi cette prévision a eu lieu même si elle est réalisée. Fabio D'Andrea

Plus on fait la démarche d'aller parler avec la société, et plus on perd son aura d'autorité, de scientifique. Il faut trouver un équilibre entre rentrer dans l'arène et garder sa distance. Fabio D'Andrea

Chroniques

8H00
15 min

Journal de 8 h

Les intempéries meurtrières endeuillent l'Allemagne et la Belgique
8H36
17 min

L'Invité(e) des Matins d'été

Marine Brutti et Arthur Harel de (La) Horde: "Je pense qu'on est une génération où le collectif a une importance particulière"
Intervenants
  • Chercheur au CNRM-GAME (Météo France et CNRS), au sein du Groupe de Météorologie Grande Échelle et Climat.
  • directeur de recherche au CNRS, directeur adjoint du Laboratoire de météorologie dynamique, à l'École Normale Supérieure.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......