LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Emmanuel Macron présente le plan France Relance

Le Macronisme a t-il toujours été de droite ? Avec Frédéric Rouvillois et Marie Tanguy

43 min
À retrouver dans l'émission

Trois ans et demi après l'élection présidentielle, où se situe le macronisme sur l'échiquier politique ?

Emmanuel Macron présente le plan France Relance
Emmanuel Macron présente le plan France Relance Crédits : CHARLES PLATIAU - AFP

Ce mardi, Emmanuel Macron devait tenir son discours très attendu sur le séparatisme. Un sujet qui s'impose dans le débat public français depuis son emploi par le Président de la République en octobre 2019. L’échéance est reportée à plus tard, et avec elle, l’éclaircissement du positionnement du parti LREM sur l’échiquier politique.

Quel avenir pour la droite ? Trois ans et demi après l’élection présidentielle, les lignes de La République En Marche se sont-elles recomposées ? Que reste-t-il du macronisme ? 

Pour en parler, nous recevons Frédéric Rouvillois, écrivain, professeur de droit public à l’université Paris 1 et auteur de « Liquidation – Emmanuel Macron et le Saint-Simonisme » – Cerf. Il sera rejoint par Marie Tanguy, ancienne plume d'Emmanuel Macron pendant la campagne de 2017, qui retrace cette expérience dans l’ouvrage “Confusions”, JC Lattès (2020)

Le conservatisme français, une histoire compliquée

Le conservatisme a une histoire compliquée en France, à cause notamment de la Révolution française. Après avoir eu un moment de gloire au 19ème siècle, le conservatisme a été ensuite complètement mis de côté. Il y a néanmoins toujours des conservateurs en France. Le conservatisme existe de manière souterraine (...). Aux Etats-Unis, le conservatisme a toujours eu pignon sur rue. C'est l'autre nom du Parti Républicain, depuis la guerre de Sécession. Au fond, ce sont deux approches complètement complètement différentes, mais il y a des proximité entre les deux, notamment sur les questions d'un plan sociétal - Frédéric Rouvillois

L'héritage du Saint-Simonisme

Emmanuel Macron ne peut pas être qualifié de conservateur. Il n'a jamais dit qu'il était de droite, il a même dit qu'il était de gauche à plusieurs reprises, même s'il le dit moins. Il n'a jamais renié son ancrage dans une espèce de socialisme libéral qu'il hérite du socialisme utopique des saint simoniens. Sa doctrine est le progressisme, elle renvoie à la vieille idée de progrès issu des lumières, aux antipodes du conservatisme. Frédéric Rouvillois

Les macronistes ressemblent au petit groupe des saint-simoniens qui sont pour la plupart, soit des banquiers, soit des politiques, soit des médecins, qui viennent de la grande bourgeoisie ou d'une bourgeoisie parisienne. Il n'y a pas beaucoup de cas analogues dans notre histoire politique. Frédéric Rouvillois

Marie Tanguy, ancienne plume d'Emmanuel Macron pendant la campagne de 2017

On n'a pas souhaité faire un travail de cohérence idéologique sur la campagne alors même qu'on avait complètement éclaté le paysage politique. On avait la responsabilité de refonder un socle idéologique. Pendant la campagne, on s'est plutôt concentrés sur des enjeux de court terme qui étaient de capter un segment électoral, les classes moyennes, et donc de lui donner ce qu'on pensait qu'elle avait besoin d'entendre dans une approche assez marketing. 

Quand on parlait du progrès, on parlait de rien, on parlait du mouvement, on parlait de la modernité. Mais en réalité, il y a plein de projets de modernité possibles et c'est là où il aurait fallu le définir un peu politiquement. Cette ambiguïté a permis à beaucoup de gens d'y projeter ce qu'ils voulaient y voir. Moi, la première, parce qu'aussi le mouvement avait à ce moment là beaucoup d'énergie et d'intelligence.

Chroniques
8H00
15 min
Journal de 8 h
Quand les banques participent indirectement au blanchiment d'argent
8H15
3 min
Le Billet politique
Champ et contre-champ de bataille
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......