LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Julie (en 12 chapitres) et Les amours d'Anaïs

Les Matins au Festival de Cannes : Fragments de deux discours amoureux. Avec Joachim Trier et Charline Bourgeois-Tacquet

26 min
À retrouver dans l'émission

Comment filmer l’amour, ses doutes, ses joies et ses désillusions ? Comment raconter le couple ? Nous recevons aujourd’hui, en direct du Festival de Cannes, le cinéaste Joachim Trier pour son film "Julie (en 12 chapitres)" et la réalisatrice Charline Bourgeois-Tacquet pour "Les Amours d'Anaïs".

Julie (en 12 chapitres) et Les amours d'Anaïs
Julie (en 12 chapitres) et Les amours d'Anaïs Crédits : Joachim Trier et Charline Bourgeois-Tacquet

Le thème est intemporel et universel mais les manières de le raconter et de le vivre sont multiples et diverses. C’est bien de l’amour dont nous allons parler ce matin, de la vie en couple, de l’excitation des débuts à la peur de l’engagement, de la découverte de la vie conjugale, des désillusions, de l’ennui, de l’infidélité… Bref, de ce qui fait et défait nos vies sentimentales.

Qu'est-ce que c'est que la fidélité ?  Quelque chose d'émotionnel, quelque chose de physique?       
Joachim Trier

La fidélité pose la question de la liberté personnelle, la question du mal qu'on fait à l'autre.      
Charline Bourgeois-Tacquet

Le cinéaste norvégien Joachim Trier signe Julie en 12 chapitres, sélectionné en compétition officielle à Cannes. Le film suit Julie, une femme de trente ans un peu perdue dans sa vie, tant professionnelle que sentimentale, et raconte les tumultes de sa vie amoureuse entre Aksel et Eivind. Charline Bourgeois-Tacquet sort quant à elle Les Amours d’Anaïs, sélectionné à La semaine de la critique. Ce premier long-métrage nous montre les marivaudages d’Anaïs, trente ans elle aussi, qui vient de se séparer de Raoul et qui rencontre Daniel puis Emilie, la femme de ce dernier…   

Ces deux films donnent à voir des héroïnes en proie aux doutes dans une période de transition. Toutes les deux sont en effet à un âge pivot : celui des trente ans. Elles font face à des choix, à des décisions qu’imposent leur âge, tant au niveau professionnel qu’au niveau de l’engagement amoureux. Elles sont traversées par des doutes, des craintes, des interrogations. 

La trentaine est un âge vraiment intéressant parce que c'est, à notre époque, l'âge où l'on doit finir par choisir : ce qu'on veut comme vie amoureuse, comme vie conjugale, si l'on veut un enfant et puis qu'est-ce qu'on veut faire de sa vie ? C'est un âge assez angoissant.       
Charline Bourgeois-Tacquet

C'est intéressant ce moment où on atteint la trentaine parce que c'est la période où l'on vit tous les conflits avec cette idée d'être mûr tout en continuant de grandir.       
Joachim Trier 

Pourtant, malgré le fait que Julie et Anaïs semblent perdues et ont du mal à donner une direction claire et définie à leur existence, elles sont toutes les deux entrainées par la volonté d’être heureuse. Ce qu’elles recherchent dans leur vie c’est le bonheur, vibrer intensément, ressentir le présent des choses et goûter sans modération à l’amour.  

La clé du personnage c'est qu'il est capable de choisir son désir. Elle trouve son désir et devient active dans la manière de le suivre.       
Charline Bourgeois-Tacquet

Ce qui est amusant avec Julie c'est cette exploration désordonnée, cet appétit. Je suis en empathie avec ces rêveurs, avec ces gens qui n'arrivent pas à restreindre l'idée de qui ils sont et de toutes ces portes ouvertes.       
Joachim Trier

Joachim Trier est un cinéaste norvégien.  Il a notamment réalisé en 2011 Oslo 31 août. Il présente cette année son cinquième film, Julie (en 12 chapitres) qui est en sélection officielle au Festival de Cannes. Le film sort en salle le  le 13 octobre 2021

Charline Bourgeois-Tacquet, est réalisatrice. Elle signe cette année son premier long-métrage, Les Amours d'Anaïs, sélectionné pour la Semaine de la critique. Son film sort en salle le 15 septembre 2021. 

Chroniques
8H00
14 min
Journal de 8 h
Le G20 tente de s'entendre sur une taxe internationale sur les multinationales
8H16
4 min
Le Billet politique
Faut-il systématiquement condamner le revirement en politique ?
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......