LE DIRECT
Omar Sy au festival d'Avignon le 10 juillet 2021

Omar Sy : "En découvrant le livre "Frêre d'âme" de David Diop, j'ai pris une gifle"

18 min
À retrouver dans l'émission

Le comédien Omar Sy a fait samedi soir ses premiers pas dans la cour du Musée Calvet, à Avignon, pour une lecture publique de "Frère d’âme", de David Diop. Une lecture que vous pourrez écouter à l'antenne le mardi 13 juillet à 20h.

Omar Sy au festival d'Avignon le 10 juillet 2021
Omar Sy au festival d'Avignon le 10 juillet 2021 Crédits : NICOLAS TUCAT - AFP

Demain soir à 20h , dans le cadre de la programmation spéciale France Culture à Avignon, Omar Sy fera entendre sa lecture de "Frère d'âme", le roman de David Diop publié chez Seuil. L'auteur a été distingué début juin par l'international Booker Prize et avant cela, par le Goncourt des lycéens l'année de sa sortie en 2018.  

"Frère d'âme" c'est le récit d'un jeune tirailleur sénégalais, Alpha Ndiaye, qui perd son ami d'enfance, plus qu'un frère, sur le champ de bataille. C'est le récit de l'enfer de la grande guerre qui permet l'impensable, des tranchées qui broient l'humanité...

"Merci, c'est très sympa, asseyez-vous sinon je vais chialer, je ne suis pas venu pour ça", a plaisanté le comédien devant l'accueil qui lui a été réservé le public, au terme de sa lecture d'extraits du roman multiprimé "Frère d'âme" de David Diop qui vient d'être recommandé par Barack Obama.

L'acteur Omar Sy est l'invité des Matins d'été pour nous parler de la découverte de cette œuvre et son interprétation. 

À la découverte du livre

Omar Sy raconte avoir beaucoup entendu parler de "Frère d'arme" avant de l'acheter sur conseil de ses amis. Pourtant, c'est pour l'organisation de sa lecture publique au festival d'Avignon qu'il finit par l'ouvrir : 

J'ai vraiment pris une gifle. C'est la première fois que je rentrais dans une guerre. Ce voyage m'a perturbé.

Des liens fraternels

"Frère d'âme" parle de guerre mais c'est aussi le récit d'une amitié, celle d'Alpha et Mademba.

Il y a l'amitié mais il y a aussi le côté mystique. Avec mes origines et la culture de mes parents, j'ai ce lien avec certaines croyances qui existent au Sénégal. 

Ces "plus que frères" se retrouvent sur le champ de bataille pendant la Première Guerre mondiale jusqu'à ce que Mademba meurt dans les bras d'Alpha qui refuse de l'exécuter pour abréger ses souffrances.

À partir de là, Alpha va se questionner sur son lien à Mademba, sur la notion de l'humanité, sur la notion de l'amitié, de la fraternité. Il va se questionner sur la guerre, sur la colonisation. Il va soulever pas mal de questions. Donc ce récit est intéressant aussi dans ce qu'il raconte politiquement. 

L'écriture de David Diop

À la sortie de son livre, David Diop s'est défendu d'avoir écrit un roman sur la guerre, mais un roman sur la vérité des émotions. C'est la force et la justesse de son écriture qui a touché Omar Sy

Faire cette lecture, c'est traverser ces émotions et les partager. C'est finalement mon seul langage.

Bibliographie

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......