LE DIRECT
Un centre de soin Covid-19 à Johannesburg le 12 juillet dernier

Un delta, des solutions. Tour du monde des stratégies avec Didier Pittet

32 min
À retrouver dans l'émission

Alors que nous semblons à l’aube d’une nouvelle vague en France, où en sommes-nous partout ailleurs sur la planète ? Quelles sont les stratégies nationales adoptées pour contrer le virus ? Tour d’horizon avec l’épidémiologiste Didier Pittet et nos correspondants Radio France.

Un centre de soin Covid-19 à Johannesburg le 12 juillet dernier
Un centre de soin Covid-19 à Johannesburg le 12 juillet dernier Crédits : Emmanuel Croset - AFP

Alors qu'en France la stratégie selon laquelle il s'agit de "vivre avec le virus" est devenue à la fin du premier confinement une ligne politique directrice, des États tels que l'Australie ou Singapour optent encore aujourd'hui pour la stratégie du "zéro covid" à savoir l'élimination complète du virus. Cependant, à l'heure de l'ouverture des frontières aux voyageurs étrangers, ces pays seront-ils contraints de se tourner vers la stratégie du "vivre avec" ? 

Par ailleurs, depuis quelques semaines, on assiste à une flambée épidémique en Afrique, notamment en Tunisie, où les conséquences sont désastreuses. Moins de 4% des Africains sont vaccinés, c'est le taux continental le plus faible. Peut-on encore éviter les records de mortalité qui s'annoncent en Afrique ? La levée des brevets concernant les vaccins est-elle la solution pour favoriser l'accès aux vaccins à tous ? 

Nous en discutons avec Didier Pittet, médecin infectiologue, épidémiologiste et président de la mission sur l’évaluation de la gestion de la crise covid-19 par la France, ainsi qu'avec nos correspondants Radio France.

Problème global, lutte locale

À mesure que le virus entre dans notre quotidien, une unité de réponses commence à se dessiner. Un réel esprit de solidarité ne s'est malgré tout pas manifesté à échelle suffisante, selon Didier Pittet. Pourtant, les foyers de contamination à travers le monde ne sont plus réellement distincts, de par leur importance et leur enchevêtrement : 

C'est difficile aujourd'hui de privilégier la lutte dans certaines zones par rapport à d'autres. Le virus est, et sera bel et bien implanté dans le monde entier et sera ce qu'on appelle dans un jargon scientifique "hyper-endémique". Didier Pittet

Une situation à laquelle de nombreux pays ont du mal à s'adapter, tant le rythme de vaccination y est retardé par rapport aux pays occidentaux. Au Sénégal, le taux de positivité a atteint 38% la semaine dernière : 

C'est énorme, mais difficile de prendre la mesure de ces chiffres au Sénégal, où la population est très peu testée et qui fait face à une pénurie de vaccins. Seuls 600 000 Sénégalais sont vaccinés à ce jour sur 16 millions d'habitants. Omar Ouahmane

Ce rebond s'explique notamment par la présence du variant Delta, très contagieux et désormais détecté dans 21 pays du continent, mais aussi par le faible taux de vaccination. Seulement 1 % de la population du continent est vaccinée. Omar Ouahmane

La vaccination, un bien commun

En 2006, Didier Pittet transmettait à l'OMS la recette de la solution hydroalcoolique, en faisant ainsi un bien commun. Un débat agite également la communauté internationale sur la levée des brevets pour les vaccins contre le Covid-19. Cette solution permettrait-elle pour autant de dépasser le plafond de verre de la vaccination ?

Il y a une certaine complexité parce que la libération d'un brevet n'est pas en soi suffisante. Ensuite, il y a le transfert technologique, qui serait dans une deuxième phase. La troisième phase, c'est la production, en fonction de tel ou tel vaccin. Didier Pittet

Un processus qui peut prendre plusieurs années, selon Didier Pittet, et qui n'a pas assez été débattu en amont. En attendant, il faudra cohabiter avec le virus, qui pourra continuer à circuler dans la population même à basse intensité. 

Chroniques

8H00
14 min

Journal de 8 h

Face aux mesures sanitaires, la défiance et le poids des mots des anti-vaccins
Intervenants
  • épidémiologiste, médecin-chef du service de Prévention et Contrôle de l’Infection aux Hôpitaux Universitaires et Faculté de Médecine de Genève. Directeur pour l’OMS du programme Clean Care is Safer Care et de la campagne mondiale de l’hygiène des mains

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......