LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Hommage à Samuel Paty

Où s’apprend la laïcité ? Avec Michel Winock et Jean-Paul Delahaye

1h04
À retrouver dans l'émission

Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie, a été assassiné vendredi à Conflans-Sainte-Honorine après un cours sur la liberté d’expression. Comment est enseigné le fait religieux à l’école ? Le programme scolaire est-il à la hauteur des enjeux ? Qu’est-ce qui a changé depuis 2015 ?

Hommage à Samuel Paty
Hommage à Samuel Paty Crédits : AFP

Trois jours après l’attaque au couteau qui a coûté la vie à Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie du collège du Bois-d’Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine, de nombreux enseignants ont témoigné de leurs difficultés croissantes à défendre la laïcité.

Pour en parler, nous recevons Michel Winock, écrivain, professeur émérite à Sciences Po, auteur de “Jours anciens”, éd. Gallimard. Et Jean-Paul Delahaye, co-rédacteur du rapport Obin 2004, co-auteur de la charte laïcité, ancien directeur général de l'enseignement scolaire entre 2012-2014.

La séparation des cultes et de l'Etat : une difficulté ancienne

La coexistence entre les religions, et notamment les religions monothéistes, avec la société libérale démocratique, est toujours très difficile. En France en particulier, avant que la notion et les pratiques de la laïcité ne s'impose, il y a eu un très long conflit avec entre la République, les républicains et l'Eglise catholique. La religion catholique a un héritage séculaire. Elle était très alliée avec la monarchie et elle entendait rester la tutelle des Français pour instaurer la République. Il a fallu faire un travail intense de très longue durée, car les papes, tout au long du 19ème siècle, ont condamné la liberté de conscience, la liberté religieuse et les expressions de ce qui est devenu. Michel Winock

Aujourd'hui, nous sommes dans une société moderne dans laquelle on peut estimer que nous sommes une société ouverte, sécularisée, dont la vocation, c'est de faire vivre-ensemble, justement, les croyants de toutes confessions et les incroyants. Et voilà qu'il y a une part de ces croyants qui ne veulent pas s'y résoudre, car il y a indiscutablement des ennemis de la société ouverte. Ce sont les intégristes, les radicaux religieux et les islamistes, évidemment. Voilà par conséquent un problème qui n'est pas nouveau, qui se renouvelle et qui est notre menace. Michel Winock

La loi de 1905, une loi d'apaisement 

Le principe de laïcité n'est pas du tout un principe anti-religieux. C'est au contraire une façon de faire vivre-ensemble des gens qui croient, des gens qui ne croient pas, des gens qui croient à travers des cultes différents. C'est de créer un sentiment commun. Pour y arriver, il y a eu évidemment des batailles, parfois avec des injures, avec des coups et des blessures. Mais finalement, la loi de 1905 est la grande loi de séparation de l'Etat. Du temporel et du spirituel s'est révélée une loi d'apaisement et les catholiques, qui étaient les premiers visés, ont fini par admettre que ce qui avait été condamné par le pape est devenu une règle en France qui permet justement la coexistence des philosophies, des religions, des idéologies.  Michel Winock

L'évolution du rôle de l'enseignant

"L'une des missions du professeur d'histoire géographie est de faire comprendre aux élèves ce que nous sommes, où nous vivons et d'où nous venons. L'histoire ne dit pas tout, mais l'histoire éclaire, notamment dans les conflits que nous abordons aujourd'hui entre la religion et l'état civil. La politique sans l'histoire, nous ne comprenons pas grand chose. Et donc, voilà une première mission, c'est cela. Nous ne sommes pas devenus derrière (...). Notre paysage familier a été façonné par les années passées, les siècles passés. Il faut faire comprendre cette continuité, notamment comment un certain nombre de valeurs se sont peu à peu imposées. Et celle de liberté en particulier, qui n'était pas évidente au départ". Michel Winock

Chroniques
8H00
15 min
Journal de 8 h
Présidentielle 1995 : le Conseil constitutionnel a validé des comptes de campagne irréguliers
8H15
3 min
Le Billet politique
Après Conflans, le rôle difficile des oppositions
8H45
3 min
La Transition
La vérité sort de la bouche de ceux qui savent parler aux enfants
8H50
3 min
Carnet de philo
Que dire après l'horreur ?
8H55
3 min
À quoi rêvez-vous ?
Carole Martinez : «Ecrire c’est mêler sa pensée à celle d’un autre »

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......