LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Téléphone avec le logo de l'application Twitter

Réseaux sociaux, culture, médias… que faire du débat public ? Avec Emmanuel Pierrat et Nathalie Heinich

38 min
À retrouver dans l'émission

Pour en parler, nous recevons Emmanuel Pierrat, avocat au barreau de Paris ainsi que Nathalie Heinich, sociologue, directrice de recherche au CNRS.

Téléphone avec le logo de l'application Twitter
Téléphone avec le logo de l'application Twitter Crédits : Getty

Le débat public apparaît dégradé, que ce soit dans le monde culturel, les universités, la pratique des médias… et surtout par les réseaux sociaux. Que faisons-nous du débat public ? France Culture propose une journée spéciale ce vendredi. Débattait-on mieux au XVIIIème siècle ? La « Cancel culture » importée des Etats-Unis va-t-elle convaincre la France ? Les débats de l’espace médiatique rencontrent-ils les préoccupations des citoyens ? Et au fait, qu’est-ce qu’un vrai problème ? 

Pour en parler, nous recevons Emmanuel Pierrat, avocat au barreau de Paris, écrivain, auteur de “Nouvelles morales, nouvelles censures” (Gallimard, 2018). Ainsi que Nathalie Heinich, sociologue, directrice de recherche au CNRS, auteure notamment de “Des valeurs. Une approche sociologique”, (Gallimard, 2017), “Ce que n’est pas l’identité” (Gallimard,  2018) et “Le pont neuf de Christo” (Thierry Marchaisse, 2020) 

Le débat public à l'heure de l'économie de l'attention

"Le débat public n'est pas en très bon état. Je pense que la technologie des réseaux sociaux y est pour beaucoup dans cette situation puisqu'énormément de gens peuvent prendre la parole sous une forme extrêmement ramassée, ce qui incite à des propos  radicaux, à essayer de gagner l'attention. C'est ce qu'on appelle l'économie de l'attention. Cela n'arrange pas vraiment l'état du niveau intellectuel. On se retrouve dans la situation où le débat public s'apparente à peu près aux ragots de village, mais à l'échelle planétaire". Nathalie Heinich

L'usage des réseaux sociaux en question

Je suis partisan des réseaux sociaux au sens de l'utilisation ou de l'accès à Internet. Je ne regrette pas le temps où il fallait absolument être chroniqueur dans un journal pour pouvoir s'exprimer en dehors du café du commerce. La difficulté, c'est le débat public sur Tweeter ou sur les réseaux sociaux qui se résume souvent en invectives et à la chasse en meute, c'est à dire un débat qui se réduit à anéantir celui dont la parole est contraire à celle que l'on va dire à l'internaute.  Emmanuel Pierrat

"Il y a un débat public, certes très réduit, mais intéressant qui naît sur les réseaux sociaux. Parfois, il y a derrière des questions légitimes. C'est ça qui nous attriste. Il y a des questions légitimes les questions du racisme, de l'antisémitisme, de l'homophobie, le sexisme, le colonialisme, la domination..." Emmanuel Pierrat

Censurer au nom de la liberté d'expression ?

"Leurs méthodes ne relèvent pas du simple débat. Leur méthode consiste, au nom de la liberté d'expression, à ce que d'autres n'aient plus cette liberté. Et c'est là que ce n'est pas un débat". Emmanuel Pierrat

La cancel culture, c'est une culture de l'effacement, que l'on peut appeler la culture de la censure. C'est la volonté d'interdire de parole les gens qui ne pensent pas comme nous. Nathalie Heinich

"On assiste à une privatisation de la censure par le camp du bien, c'est-à-dire le camp qui se revendique des idées progressistes de valeurs. Ce n'est plus uniquement l'apanage des extrémistes religieux. On a des gens du camp du bien qui cherchent à interdire d'autres personnes du camp du bien et de la gauche, c'est à dire leur voisin d'amphithéâtres de cité. On arrive à un système totalement dictatorial." Emmanuel Pierrat

Chroniques
8H00
15 min
Journal de 8 h
Les modalités économiques du couvre-feu annoncées hier par le Premier ministre et le ministre de l'Economie
8H16
4 min
Le Billet politique
Michèle Rubirola, les limites de la "société civile" ?
8H45
3 min
La Transition
Comment naviguer par gros temps sur les réseaux sociaux
8H50
3 min
Carnet de philo
Peut-on se lasser de débattre ?
8H55
3 min
A quoi rêvez-vous ?
Chloé Delaume : "J'ai essayé de contribuer au fait que le terme sororité soit concrètement dans l'espace public et à la portée de toutes"
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......