LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La Veilleuse, Cabaret holographique

Valentine Losseau et Raphaël Navarro : "Ce spectacle est interprété par des fantômes pour parler de l'absence des artistes en plateau"

13 min
À retrouver dans l'émission

"La Veilleuse, Cabaret holographique", présentée au 104, est une histoire de présence irréelle, d'absence d'artistes et de fantômes.

La Veilleuse, Cabaret holographique
La Veilleuse, Cabaret holographique

Pour réagir à l’absence de spectacle vivant, la compagnie 14:20 monte au 104 un spectacle jouant sur le sentiment biaisé d’une présence. La Veilleuse, Cabaret holographique met en scène des artistes en hologramme, dans une réunion unique rassemblant des personnages divers, de la chanteuse franco-israélienne Yaël Naim à la chorégraphe japonaise Kaori Ito, en passant par le magicien Eric Antoine

Invités des Matins d’été de France Culture, Valentine Losseau et Raphaël Navarro, co-fondateurs du mouvement de la Magie nouvelle, avec Clément Débailleul et co-directeurs de la compagnie 104, racontent la magie du spectacle, sans en dévoiler les secrets. Imaginée pendant la fermeture des théâtres, La Veilleuse s’inspire de la servante, cette petite lampe qui brille sur scène après la sortie des comédiens. Pendant la pandémie, la servante a continué d’illuminer les plateaux du monde entier, de l’opéra de Sydney au cabaret de Broadway.

Théâtre de l'absence

Imaginez Yael Naim, Kaori Ito ou encore Birds on a Wire qui se succèdent dans un même spectacle. Des artistes là sans être là, quittant le sol, devenant minuscules, disparaissant et réapparaissant en un instant. C'est le spectacle de La Veilleuse, cabaret holographique. 

On a imaginé ce spectacle pendant le premier confinement. Avec Raphaël, on s'est demandé comment on allait pouvoir apporter en tant que magicien un apport artistique à ce qu'on vivait avec la fermeture des spectacles et l'interdiction de représenter. On a beaucoup éprouvé le besoin d’appeler nos collègues artistes mais aussi directeurs de théâtre qui nous ont parlé de cette servante qui brille par tradition et par superstition. Finalement ce spectacle est interprété par des fantômes pour parler de l'absence des artistes en plateau.            
Valentine Losseau

On aimait bien cette idée que La Veilleuse avait continué de briller dans des théâtres du monde entier. Se dire que finalement, s'il y a eu des interdictions dans l’histoire du théâtre, il y a aussi des solutions créatives. Être sur le plateau sans avoir le droit d’y être, ça nous a permis d’inventer un nouvel espace artistique.            
Raphaël Navarro

Les fondateurs de la magie nouvelle

La magie nouvelle se définit comme un art dont le langage est le détournement du réel dans le réel.

Toute la recherche qu’on mène depuis une vingtaine d’années est comment utiliser les possibilités du langage de la magie pour se réapproprier le monde ? Comment la subjectivité artistique peut générer des émotions ?            
Raphaël Navarro

Dans la magie, on travaille le détournement de la réalité et pour cela on a trois outils : la perception, la cognition et la cosmologie, c'est-à-dire une vision méta-culturelle qui nous donne des informations sur ce qu’on considère réel ou non. La qualité de présence de ces hologrammes génère des sentiments forts car en Occident la question du fantôme, de la permanence de l'âme est quelque chose dans laquelle on baigne culturellement. Toutes nos références génèrent ces sentiments à la vision des apparitions holographiques.            
Valentine Losseau

Valentine Losseau est magicienne, autrice, metteuse en scène et anthropologue. Raphaël Navarro est magicien, auteur et metteur en scène. Ensemble ils ont fondé le mouvement artistique de la Magie nouvelle en 2002 avec Clément Debailleul. Ils co-dirigent également la compagnie 14:20.

Intervenants
  • magicien, auteur et metteur en scène
  • Magicienne, dramaturge, metteuse en scène et anthropologue, fondatrice du mouvement artistique de la magie nouvelle
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......