LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le 3919 Violence Femmes Info constitue le numéro national de référence pour les femmes victimes de violences (conjugales, sexuelles, psychologiques, mariages forcés, mutilations sexuelles, harcèlement...)

Violences intrafamiliales : la nécessaire transformation de la prise en charge judiciaire et politique avec Zoé Royaux et Françoise Brié

30 min
À retrouver dans l'émission

Gérald Darmanin a annoncé des mesures visant à lutter contre les violences intrafamiliales qui "sont en train de devenir le premier motif d'intervention des policiers et gendarmes". Quels sont les moyens alloués ? Comment forme-t-on au recueil de la parole des victimes et à leur prise en charge ?

Le 3919 Violence Femmes Info constitue le numéro national de référence pour les femmes victimes de violences (conjugales, sexuelles, psychologiques, mariages forcés, mutilations sexuelles, harcèlement...)
Le 3919 Violence Femmes Info constitue le numéro national de référence pour les femmes victimes de violences (conjugales, sexuelles, psychologiques, mariages forcés, mutilations sexuelles, harcèlement...) Crédits : Eric Feferberg - AFP

Dans un entretien au Parisien diffusé dimanche 1er aout, Gérald Darmanin a annoncé une série de mesures visant à endiguer le fléau des violences intrafamiliales : le traitement prioritaire des plaintes pour violences conjugales, un officier spécialisé dans ces violences dans chaque commissariat et chaque brigade de gendarmerie, la suspension des mains-courantes. D'après lui, "Il ne se passe pas une journée sans que le GIGN ou le Raid aille libérer une femme ou des enfants pris en otage..."

Au delà des effets d'annonce, quels sont les moyens mis en place pour lutter contre ces violences ? 

Comment forme-t-on des policiers, des gendarmes, des pompiers ect... à recueillir la parole des victimes et à les prendre au sérieux ?

Un budget insuffisant

Il y a une mobilisation des forces de l'ordre, de la justice. Les chiffres sont toujours trop haut, les annonces ne suffisent pas, le budget n'augmente pas.      
Zoé Royaux 

La formation des magistrats, des avocats est aussi importante. Mais c'est plus large, c'est avant tout de l'éducation, dès la maternelle, des formations. (...) Tout cela est une question de moyens, l'Espagne a par exemple un budget de 746 millions d'euros de budget pour la lutte contre les violences intrafamiliales contre 360 millions d'euros pour la France. L'Espagne alloue 16 euros par habitant contre 5 euros en France sur cette question.  
Zoé Royaux

La nécessité d'avoir davantage de formations 

Il faut qu'on ait des professionnels du droit qui se consacrent pour un temps donné à ces situations de violence pour avoir la bonne expertise et analyse. Parce qu'une situation de violence, on sait qu'elle est compliquée. (...) C'est pour cela qu'il faut des personnes expérimentées, bien formées et en confrontation permanenter avec ces affaires pour avoir une analyse fine de ces situations.    
Françoise Brie

C'est important de savoir qu'il y a parmi les forces de l'ordre des personnes qui peuvent être auteurs de violences et qu'il faut donc les écarter.  
Françoise Brie

Il y a un problème de communication entre la police et la justice.      
Zoé Royaux

Zoé Royaux est avocate pénaliste et porte-parole de la Fondation des Femmes. Françoise Brie est directrice de la Fédération Nationale Solidarité Femmes

Chroniques
8H00
15 min
Journal de 8 h
Le Conseil constitutionnel rend son avis sur la loi prévoyant l'extension du pass sanitaire
Intervenants
  • avocate pénaliste et porte-parole de la Fondation des Femmes
  • Directrice de la Fédération Nationale Solidarité Femmes (3919), membre du GREVIO (Groupe d'experts sur la lutte contre la violence à l'égard des femmes)
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......