LE DIRECT

antienne

5 min
À retrouver dans l'émission

Mes chers homoglottes, Notre vocabulaire s'appauvrit. De nombreux mots menacent de disparaître. Il faut sauver ces mots de l'oubli ou de la désuétude. Nous devons restaurer ces mots dans nos conversations. Un vocabulaire riche est l'allié majeur d'une pensée forte. Le sauvetage des mots est l'affaire de tous. Le vocabulaire est une grande cause nationale. Ce discours, que je vous tiens depuis des lustres et que je vous radote jusqu'à la lassitude, ce discours récurrent, ce sempiternel refrain, porte un nom : c'est une antienne. Une antienne, et non pas une ancienne, même si l'antienne s'écrit comme béotienne, égyptienne, vénitienne, tahitienne, ou tribunitienne. On dit une antienne, en précisant éventuellement une ancienne antienne, parce que le mot vient du grec antiphonê, signifiant « qui répond à ». L'antienne, terme liturgique, est en effet, au sens propre, le refrain, souvent bref et de préférence chanté, qui précède et qui suit un psaume. Au sens propre et musicalement parlant, l'antienne est l'ancêtre du refrain. Au figuré, une antienne, nous dit Larousse, est un discours répété sans cesse, d'une manière lassante ; c'est, complète Robert qui ne craint pas l'allitération, une chose que l'on ressasse sans cesse. L'expression indignée « c'est toujours la même antienne » a le même sens que « c'est toujours le même refrain», « c'est toujours le même couplet », « c'est toujours la même chanson», ou « c'est toujours la même rengaine». Quand on aura mentionné la ritournelle, le leitmotiv, et la scie, on aura fait, à ma connaissance, le tour des antiennes. Une antienne, en veux-tu une, en voilà une... chantée par le choeur des moines de l'Abbaye de Notre-Dame de Ganagobie, à l'occasion de la messe de Saint-Benoît, voici un must du chant grégorien : l'antienne « Beatus Vir ». Ce titre est l'incipit de « Beatus vir qui timet Dominum in mandatis ejus volet nimis », c'est à dire, on l'aura compris : « Heureux l'homme qui craint le Seigneur, qui met sa joie dans ses commandements ». Beatus vir, de début à 0,41 Le mot est lâché. Merci les moines... En dépit de ses visées pacifiques et universelles, l'antienne se retrouve, dans le dictionnaire, mêlée à la longue cohorte des anti : antibiotique, antichambre, anticlérical ou antibrouillard, anticommuniste, anticorps ou antiparasite, antigang, antidote, antipode, antithèse, antirouille, antimite, antichar, antitabac, et même antimoine, corps simple, figurant dans le tableau de Mendeleev sous le symbole Sb, comme stibi, qui signifie en grec noir d'antimoine, numéro atomique 51, masse atomique 121,76... pour plus de précisions, veuillez vous adresser directement aux moines de l'Abbaye de Notre-Dame de Ganagobie. Même lorsqu'ils radotent un peu, il faut écouter la parole des anciens et des anciennes, et, à ce propos... - Simone, que penses-tu de... - Mets les patins ! - Oui, je vais les mettre, mais je voulais d'abord te demander... - Mets les patins ! - Oui, pas de problème, mais il y a plus urgent, parce que... - Mets les patins ! - J'ai des semelles en crêpe, ça ne risque pas de rayer... - Mets les patins ! - Je peux quand même auparavant de demander... - Mets les patins ! - Voilà, c'est fait. - Bon. Qu'est ce que tu voulais me demander ? - Je voulais que tu nous donnes un exemple d'antienne. - Jamais bu de ça. - C'est pas grave, je demanderai à quelqu'un d'autre ! - T'as mis tes patins ? Mes chers homoglottes, la session au cours de laquelle nous devions examiner le nom féminin pluriel « menstrues », cette session est annulée. Cette annulation vous sera confirmée par courrier, afin que tout soit bien fait dans les règles.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......