LE DIRECT

bief

5 min
À retrouver dans l'émission

"Les Belles Lettres du Professeur Rollin.com" vient de paraître chez PLON. "Les Grands Mots du Professeur Rollin" est désormais disponible en poche chez POINTS. Mes amis, Nous allons tenter aujourd'hui de remettre au goût du jour un mot bien bief : bref. Je veux dire, un mot bien bref : bief. Le bief, c'est la portion d'un cours d'eau entre deux chutes, ou d'un canal de navigation entre deux écluses. Mais surtout, et là les romantiques vont se régaler, le bief, c'est le canal de dérivation qui conduit les eaux d'un cours d'eau vers une machine hydraulique... autrement dit, un moulin. Non pas un moulin à vent, bien sûr, mais un moulin à eau, avec sa légendaire roue à aubes, qui, en dépit de son nom, fonctionne 24h sur 24, tant que la rivière, et donc le bief, n'est pas à sec. Evidemment, les biefs se raréfient autant que les moulins à eau, qui, ce n'est pas contestable, se raréfient. Pour savoir très précisément combien il reste, en France, de moulins à eau en activité, je vous invite à prendre contact avec la très sérieuse Fédération Française des Associations de sauvegarde des Moulins, qui saura vous renseigner. Une chose est sûre : malgré les efforts de cette association, les moulins, et, partant, les biefs, sont moins nombreux qu'ils ne le furent. Pourtant, nous utilisons encore souvent le mot bief. Ainsi, lorsque le chemin de halage qui longe le bief présente une déclivité importante, et que nous gravissons ce chemin du bas vers le haut, nous disons : « je suis en train de me faire une bonne côte de bief », et, pour accompagner notre marche, nous mangeons des frites ou de la salade verte. Ou encore, lorsqu'un meunier nous rebat les oreilles en déplorant que son moulin à eau n'est pas suffisamment alimenté, nous disons : « je vais lui mettre une bonne paire de biefs, ça va bien le détendre, et moi aussi ». Bref. Dans la mesure où il n'existe pas, à ma connaissance, de chanson sur les moulins à eau, rabattons nous sur les « Moulins de mon coeur », qui sont à vent, qui sont de Michel Legrand, et qui sont interprétés ici par Claude François... Les moulins de mon coeur de début à 0,37 Merci Claude. Le bief recèle encore bien des richesses, en matière de rime notamment. Cette richesse s'illustre dans une phrase de belle sonorité, qui signifie : le patron du canal de dérivation s'offre un court moment de repos absolu dans son endroit favori : sous les ouvrages de sculpture en faible saillie qui ornent la partie comprise entre le portail et le choeur de l'église : on ne peut pas lui en faire reproche, mais ce n'est guère profitable à la communauté. Voici donc la phrase : « Le chef du bief s'offre un bref kief dans son fief, sous les bas-reliefs de la nef. Zéro grief, mais bénef, pas besef ». - Simone, je te vois trépigner d'impatience ? - Oui, je ne comprends pas, je t'entends énumérer des mots qui riment avec bief, et... pas trace de la synalèphe ! - Oui, mais c'est parce que... - La synalèphe, fusion de deux ou plusieurs syllabes en une seule, par élision, synérèse, ou contraction !! - Oui, je sais ce que c'est qu'une synalèphe, simplement je n'avais pas envie... - Quoi ?!? Tu sais ce que c'est, et tu ne la cites pas ?? - Non, parce que c'est mot technique qui... - Je rêve ! Tu passes en revue les rimes de bief, et pas trace de synalèphe ??!! - Non, parce que comme je te l'ai dit... - C'est lamentable. Il occulte la synalèphe !! Il fait rimer les biefs et il occulte TOTALEMENT les synalèphes... - Calme toi, Simone, je n'occulte pas, je... - Non, je ne me calmerai pas, c'est criminel ! Tu ne peux pas rayer d'un trait de plume une notion grammaticale aussi essentielle que la synalèphe ! - Mais je ne la raye pas, Simone, je me contente de... - Tu sais quoi ? Eh ben puisque c'est comme ça, je retourne chez ma mère ! - Ouais... Je me demande si c'est pas ce que tu as de mieux à faire... Mes bons amis, la voie est toute tracée : notre prochain rendez-vous sera consacré à la synalèphe. Avec ou sans Simone. Bref...

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......