LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Pepisefoga : Epuisement

5 min
À retrouver dans l'émission

  • Simone, qu'est ce qu'on mange à midi ? - Du petit salé aux lentilles, mais... qu'est-ce qui ne va pas ? Tu m'inquiètes ! - Qu'est-ce que j'ai dit d'inquiétant ? - C'est que... d'habitude, à cette heure-ci, tu ne te préoccupes pas du tout de savoir ce qu'on va manger... D'habitude, à cette heure-ci, tu nous lances dans un petit entretien piquant sur l'essence, les fondements, et les origines, du génie artistique. - Ah oui, je m'en souviens : « le génie ». On a passé de bons moments là-dessus. Mais c'est fini : nous avons épuisé le sujet ! - Epuisé le sujet du génie ?!? Mais c'est un oxymore, quasiment !! - Non, c'est simplement le résultat d'une année d'intenses cogitations. On a bien fait le tour de la question, on a tout dit, on a épuisé le sujet. - On a tout dit, on a tout dit... Avons-nous dit, par exemple, que le génie est beaucoup plus répandu chez les hommes que chez les femmes ? - Non, nous ne l'avons pas dit, parce que c'est une ânerie sexiste moyenâgeuse. - J'en conviens, mais... nous ne l'avions pas dit !! - Parce qu'il n'y avait pas lieu de le dire. - OK, mais alors ne dis pas que nous avons tout dit. Dis que nous avons dit tout ce qu'il y avait lieu de dire. - Si tu veux. - Et même comme ça... Avons-nous dit que le génie peut parfaitement être tapi dans le cerveau d'un individu, et ne jamais se manifester ? - Tu crois ça ? - Comment prouver le contraire ? - Tu veux dire : un individu a du génie, le génie est en lui, mais ce génie ne se manifeste pas ? personne n'en voit jamais la couleur ni l'ombre ? - Oui, c'est plausible. Improuvable, mais plausible. On peut, à la rigueur, et même si c'est délicat, prouver l'existence du génie, mais il est ontologiquement impossible de prouver son absence. Un gars peut très bien avoir eu une idée de génie, mais il ne s'est rendu compte de rien, il n'en a parlé à personne, il ne s'est jamais exprimé sur le sujet, ni par oral ni par écrit... Ce gars est génial, le génie existe en lui, mais on ne le saura jamais, ni lui ni nous ni personne. - Mais alors quel intérêt ? - Aucun. C'est une pure spéculation... byzantine en diable. - Mais alors quel intérêt ? - Aucun, je te le répète. Mais tu prétendais que nous avions tout dit. Or, ça, nous ne l'avions pas dit. Nous n'avions pas dit qu'il peut exister des génies inconnus du public et inconnus d'eux-mêmes, maintenant et pour toujours. Des génies virtuels. Des cerveaux géniaux qui ne produisent rien, qui n'enfantent rien. Comme un moulin qui tourne à vide, parce qu'il n'a pas de grain à moudre. C'est un moulin virtuel, puisqu'il n'a jamais rempli et ne remplira jamais la fonction qui, par principe, donne droit à l'appellation « moulin », c'est-à-dire la fonction de moudre. Moudre n'importe quoi, c'est toujours moudre... mais ne rien moudre, est-ce qu'on peut appeler ça moudre ? Je dis non. - Raisonnons. S'il s'agit de ne rien moudre « momentanément », en parlant, par exemple, d'un moulin, qui a déjà moulu au moins une fois, quoi qu'il ait alors moulu, ou bien qui moudra quelque chose un jour ou l'autre, quel que soit ce quelque chose... alors on ne peut pas retirer à ce moulin son nom de moulin. Mais s'il n'a jamais rien moulu et ne moudra jamais rien, s'il est apparu et a disparu sans jamais rien moudre... alors, est-ce vraiment un moulin ? Le fait qu'il ait la capacité de moudre suffit-il à en faire un moulin, même si cette capacité ne débouche sur aucune réalité concrète ? J'aurais tendance à répondre « oui », par référence aux autres moulins qui, quant à eux, moulent, ou bien ont moulu ou bien moudront, à un moment quelconque de leur existence. Un moulin, même éternellement improductif, mérite son nom de moulin en raison de son potentiel moulant, prouvable et manifeste. De même un cerveau, qui est, par essence et par construction, capable de produire un jour ou l'autre une idée de génie, ce cerveau a droit à l'appellation « génial », même s'il n'a jusqu'alors rien moulu. C'est vertigineux, parce que ça impliquerait que tous les cerveaux sont géniaux, ce qui pose un autre problème... - Tu vous bien qu'on n'a pas épuisé le sujet !!!
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......