LE DIRECT

Pepisefoga : Inventer Bach

5 min
À retrouver dans l'émission

  • Vas-y, Simone, invente quelque chose ! - Tu veux que j'invente quoi? - Je ne peux pas te dire quoi, puisque je veux que tu l'inventes. Si tu l'inventes, c'est que ça n'existait pas avant, donc personne ne peut dire ce que c'est. - D'accord, mais tu veux que j'invente quoi ? - Simone ! Si je te dis quoi inventer, c'est plus toi qui l'a inventé, c'est moi ! - J'ai compris... Donc il faut que j'invente... - Voilà ! - ... mais il faut que j'invente quelque chose dans quel genre ?? - Ca, ça dépend un peu de tes capacités. Mais si tu t'en sens la force, invente donc quelque chose de génial ! - Mais... oui, mais... qu'est ce que tu crois ?? Bien sûr que j'en ai la capacité... Qu'est-ce qu'il croit, lui ? Il croit peut-être qu'il n'y a que lui pour inventer des choses géniales ? Laisse-moi rire ! - Bon ! Alors ??!! - Eh ben ça y est. - Qu'est ce qui y est ? - Il y est que j'ai inventé quelque chose de génial ! - Quand ? - A l'instant ! Toute ma tirade disant qu'il n'y a pas que toi pour inventer des trucs géniaux... eh bien je l'ai inventée, cette tirade, et elle était géniale. - Qu'est-ce qu'elle avait de génial ? - Elle était génialement déguisée en tirade quelconque. Toi tu avais l'impression que j'étais simplement en train de parler, et en réalité j'étais en train d'inventer. C'est ça le côté génial du machin. - Oui, mais alors si on va par là, on est constamment dans l'invention géniale : chaque fois qu'on dit une banalité, il suffit de dire que c'est une invention géniale déguisée en banalité. - Parfaitement, t'as compris le truc. - Donc, là, toute notre conversation, qui pourrait passer pour un ramassis de banalités, c'est en fait un ping-pong d'inventions géniales ? - Voilà. Mais déguisées en ramassis de banalités. - Alors, si ça se trouve, les idées de génie, c'est quelquefois des banalités consternantes déguisées en idées de génie ? - Oui, mais ça revient au même, si le déguisement est génial, je veux dire s'il est tellement bien fait que tout le monde s'y trompe ! - En somme, s'il se passe quelque chose et que je n'y vois que du feu, on peut affirmer que c'est effectivement du feu. - Oui, parce que, comme l'a dit un philosophe génial, « Le réel, c'est ce que nous savons du réel ». - La phrase semble géniale, en effet, mais qu'est-ce qui nous dit que ce n'est pas une idiotie habilement déguisée en idée de génie ? - Rien ne nous le dit. La seule certitude, c'est que cette phrase a été prononcée avant moi : je ne l'ai pas inventée ! - Et moi non plus ! - Sinon, c'est quoi, la musique qu'on entend ? - Bach. Invention à deux voix. - Génial !
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......