LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Pepisefoga : Tripatouillage

5 min
À retrouver dans l'émission

  • La question du jour, ma chère Simone, est la suivante : étant donnée une oeuvre de génie, jusqu'à quel point peut-on y opérer des tripatouillages ? - Ce n'est pas précisément le genre de question qui me ferait me relever la nuit, mais maintenant que tu l'as posée, il va falloir y répondre. - C'est bien mon intention. Considérons donc la troisième et dernière strophe du poème génial que Victor Hugo consacra à sa fille Léopoldine, tragiquement disparue à Villequier le 4 Septembre 1843. C'est le poème intitulé « Demain dès l'aube », et publié en 1856 dans les Contemplations. Simone, je te demande de bien vouloir lire cette dernière strophe. - En avant ! Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe, Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur, Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur. - C'est beau. On dira ce qu'on voudra, c'est beau. Je vais maintenant procéder à un petit tripatouillage, et je te demande à présent de lire, ma chère Simone, la version tripatouillée. - S'il le faut ! Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe, Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur, Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe Un bouquet de houx vert et de tulipes de Hollande. - Incontestablement, c'est moins bien. Mais c'est peut-être tout bêtement parce que ça ne rime plus. Je me livre donc à un nouveau tripatouillage de nature à conserver la rime, en utilisant au passage une commune toute proche de Harfleur. A toi Simone ! - Allons-y, Alonzo, comme disait Verlaine. Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe, Ni les voiles au loin descendant vers Gonfreville l'Orcher, Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe Un bouquet de houx vert et de persil haché. - Cette fois ça rime, mais c'est, à mon humble avis, très en dessous de l'original. J'y vois une raison forte : le nombre de pieds n'est pas respecté. D'où la nécessité d'un troisième tripatouillage, avec, sur le plan communal, un nouveau déplacement de quelques kilomètres à l'Est. A toi de jouer, Simone ! - C'est bien pour te faire plaisir... Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe, Ni les voiles au loin descendant vers Quill'beuf, Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe Un réchaud de camping et je m' f'rai cuire un oeuf. - Une réaction ? - C'est débile et c'est nul. - C'est mon avis aussi. Ainsi donc, malgré le soin apporté aux divers tripatouillages, l'oeuvre de génie s'est à chaque fois commuée en grosse daube. - Grosse daube, le mot est très juste ! - La conclusion n'est pas loin : il n'est ni nécessaire ni surtout bénéfique de tripatouiller l'oeuvre des génies. - Eh ben voilà ! On va pouvoir se coucher avec une belle certitude de plus ! - Tu vois : tu étais réticente, mais tu reconnais maintenant que, sans mes vigilantes réflexions, on aurait mal dormi ! On se serait retourné dans tous les sens... - Parfaitement. Alors que là, grâce à toi, le seul à se retourner, c'était le père Hugo, dans sa tombe. - Ah oui ? J'ai rien entendu... - Tu n'as pas écouté, plutôt ! - Ne m'appelle pas Pluto...
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......