LE DIRECT
Une clairière libertaire
Épisode 2 :

Monte Verità, une réforme de la vie sur la montagne

55 min
À retrouver dans l'émission

Inspirés par le mouvement germanique de la Lebensreform (la réforme de la vie), six jeunes gens fondent en 1900 à Ascona la communauté Monte Verità qui devient rapidement un important centre culturel où se croisent dans un foisonnement intellectuel rare, artistes, écrivains et danseurs.

Gusto Graeser
Gusto Graeser Crédits : Fondation Monte Verità

Première diffusion : 2 janvier 2018

Ascona, 1900 : fuyant la ville et les carcans bourgeois, six jeunes sujets des empires allemand et austro-hongrois arrivent à pied au bord du Lac Majeur, dans le canton suisse italophone du Tessin.

Inspirés par le mouvement de "réforme de la vie", ils fondent la "colonie" Monte Verità - la montagne de la vérité - qui devient rapidement un important centre où se croise dans un foisonnement intellectuel et artistique rare une société d’écrivains, philosophes, psychanalystes, artistes, danseurs, révolutionnaires, antimilitaristes : l’écrivain anarchiste Erich Mühsam, Hans Harp, Ernst Bloch, les danseuses Mary Wigman et Isadora Duncan, Lénine, le chorégraphe Rudolf von Laban, Hermann Hesse… Au programme, bains de soleil, travail au jardin, danse et libération des corps, régime végétal. 

Les fondateurs étaient fascinés par la théosophie, mais aussi le taoïsme, le bouddhisme. Ça signifie vraiment qu'ils cherchaient une vérité. Et c'est pour ça qu'ils ont appelé cette colline "Monte Verità", le colline de la vérité.

Corps dénudés ou portant des vêtements amples, hommes aux cheveux longs sur fond de verdure : les photos de l’époque semblent avoir été prises soixante ans plus tard, en pleine vague hippie. Dans les cabanes "air-lumière" ou dans une grotte à flanc de montagne plongeant dans les eaux du Lac Majeur, le souvenir des Montévéritains ne s’éteint pas.

Les frères Graeser ont prétendu que l'idée de départ est une communauté auto-suffisante. [...] Ils auraient rêvé d'un phalanstère. Toutes les communautés se posent fatalement la question de leurs ressources. Très vite, elles passent de la perspective d'auto-subsistance à celle de la prestation de service : des services hôteliers, des séminaires, ça peut être l'accueil de groupes constitués, etc. 

Hermann Hesse à Monte Verità
Hermann Hesse à Monte Verità Crédits : Fondation Monte Verità

Avec :

  • Hetty Rogantini de Beauclair, fille du premier administrateur de la société végétalienne Monte Verità.
  • Lorenzo Sonognini, directeur de la Fondation Monte Verità.
  • Isabelle Danto, critique d’art, spécialiste de la danse.
  • Marc Cluet, professeur émérite au Département d'Etudes allemandes de l’Université de Strasbourg, spécialiste de la Lebensreform.
  • Mara Follini, directrice du Musée communal d’art moderne d’Ascona.

Merci à Andreas Schwab

Extraits du texte d’Erich Mühsam, Ascona, lus par Hubertus Biermann · Extrait de la correspondance de Rudolf von Laban avec Suzanne Perrottet, lu par Régis Royer 

Documentation : Annelise Signoret

Une série documentaire de Marie Chartron et François Teste 

Entrée du sanatorium
Entrée du sanatorium Crédits : Fondation Monte Verità

Bibliographie et liens 

La fondation Monte Verità 

Erich Mühsam, Ascona, La digitale, 2002

Hermann Hesse, Demian, Le livre de poche, 1979

Isabelle Danto : publications dans la revue Esprit et sur Cairn

Marc Cluet : "La dynamique sociale de l’impuissance politique", Tübingen, A. Francke, 2013

La montagne de la vérité, Henry Colomer, 1997

Kaj Noschis, Monte Verità: Ascona et le génie du lieu, Lausanne, Presses polytechniques et universitaires romandes, 2011 et 2017 (Collection "Le savoir suisse") 

Liens

Paul Gimeno : L'esprit d'Ascona. Précurseur d'un écologisme spirituel et pacifiste, In Écologie & politique, 2003/1 (n°27)

Harald Szeemann : Les mamelles d’Ascona. Article publié dans la revue Urbi septembre 1979

Ariane Jossin, Anatole Lucet. Réforme de soi et transformation du monde. Quelles résonances entre la Lebensreform et l’altermondialisation ? In _Recherches German_iques, Presses Universitaires de Strasbourg, 2016

Monte Verita : une utopie "réalisée" entre Konservative Revolution, Freikörperkulter, Lebensreform, occultisme et anarchie. A lire sur le blog d’Yves Hivert-Messeca, 2014

Mystique, avant-garde et marginalité dans le sillage du Monte Verità : article de Wolfgang Wackernagel, avec un intéressant cahier photographique, en ligne sur le site dédié à Gusto Graeser

Monte Verità, 1900-1920 : une “communauté alternative” entre mouvance völkisch et avant-garde artistique : article de Philippe Baillet publié dans Nouvelle École n°52, 2001

Martin Radermacher : Hermann Hesse – Monte Verità, In Zeitschrift für junge Religionswissenschaft, n°6, 2011. (article en allemand)

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......