LE DIRECT
Michel Nedjar et ses poupées
Épisode 4 :

Face à la mort, une énergie nouvelle

55 min
À retrouver dans l'émission

Et si, plutôt que de ressasser leurs œuvres ou l'obsession de leur mort prochaine, les artistes puisaient dans la vieillesse ou la maladie une énergie nouvelle, libérés des contraintes et des regards critiques ?

Michel Nedjar et ses poupées
Michel Nedjar et ses poupées Crédits : Galerie Christian Berst

La pulsion de vie qui passe de l'artiste à l'œuvre, et qui se poursuit de l'œuvre au regardeur, n'est pas l'apanage de la jeunesse. Elle devient même plus prégnante avec l'âge. Or l'histoire de l'art a souvent négligé les derniers travaux des artistes, classés au rang de simples documents, de témoignages, voire de catastrophes.

La vie pour moi est un grand rêve. La seule réalité, c'est la mort. Ça c'est implacablement réel. 

On dit souvent que l'oeuvre fait le regardeur. Quand une oeuvre me fait signe, quand elle me possède, je suis en transe. C'est physique, c'est au-delà des mots. 

Que l'on pense aux ultimes autoportraits de Bonnard, aux papiers découpés de Matisse, au minimalisme tardif de Picabia, aux nymphéas de Monet – que l'on attribua à sa vue déficiente - ou au feu d'artifice final d'Hans Hartung, cloué sur son fauteuil roulant, auquel la critique refusa de croire...

C'est intéressant pour moi de peindre la contradiction entre la mort et la vie, c'est-à-dire le corps mort, mais l'âme, chez nous, vivante. (Gérard Fromanger)

Et si, plutôt que de ressasser leur œuvre ou l'obsession de leur mort prochaine, les artistes puisaient dans la vieillesse ou la maladie une énergie nouvelle, libérés des contraintes et des regards critiques. Comme si, à la veille de l'échéance ultime, ils rendaient un hommage à la création, à ce qu'elle leur avait donné de plus fort : une raison de vivre.

Bernard Derdérian, ancien assistant d’Hans Hartung, dans l’atelier du peintre
Bernard Derdérian, ancien assistant d’Hans Hartung, dans l’atelier du peintre Crédits : Stéphane Bonnefoi

Avec : 

  • Michel Nedjar, artiste
  • Gérard Fromanger, peintre 
  • Bernard Derdérian, ancien assistant de Hans Hartung

Une série documentaire de Stéphane Bonnefoi réalisée par Anna Szmuc 

Écouter
2 min
Jean-Pierre Raynaud parle de son oeuvre "Container zéro"

Liens

Michel Nedjar, Le chantier des consolations, éd. La bibliothèque des arts

Anne Dary, Fromanger, Somogy éditions d'art

Hans Hartung, Autoportrait, Les presses du réel

Anne Pontégnie, Hartung 10 perspectives, éd. 5 continents

Lien vers le site de la fondation Hans Hartung et Anna-Eva Bergman 

Lien vers la page de l'artiste Michel Nedjar sur le site de la galerie Christian Berst 

La piscine d’Hans Hartung où son corps mutilé était comme en apesanteur
La piscine d’Hans Hartung où son corps mutilé était comme en apesanteur Crédits : Stéphane Bonnefoi
L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......