LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Clitoris 3D
Épisode 4 :

Tout le plaisir est pour moi

55 min
À retrouver dans l'émission

Le clitoris met au centre de l’attention le plaisir féminin. Il est aujourd’hui à la mode, il est un peu l’arbre qui cache la forêt d’une grande ambition, vivre une sexualité heureuse.

Clitoris gonflable lors du vernissage de la 14e édition des "Les Créatifs" festival féministe de danse, de théâtre et d'exposition en 2018 à Genève.
Clitoris gonflable lors du vernissage de la 14e édition des "Les Créatifs" festival féministe de danse, de théâtre et d'exposition en 2018 à Genève. Crédits : FABRICE COFFRINI / AFP - AFP

En 1973, un collectif féministe aux Etats-Unis publie Notre Corps nous-même, des femmes se réunissent pour produire de la connaissance, contrer les normes et réinventer des pratiques sexuelles. Le spéculum devient un objet politique, il permet bien sûr d‘ausculter son corps mais aussi d’apprendre à partir de soi-même, de regarder l’intérieur de son corps et métaphoriquement de spéculer. A travers le monde, naissent des groupes d’auto-exploration, parfois dans le même mouvement que du droit à l’avortement. L’intime est politique. Le clitoris est dessiné, l’éjaculation féminine parlée et explorée. 

Ce n'est pas juste dans ma tête, c'est effectivement grand à l'intérieur du corps.  Maïa Mazaurette

Notre Corps nous-même a été adapté dans 35 langues, ce manuel féministe a été réédité par un nouveau collectif, groupes de parole, expériences nouvelles données scientifiques sur l’anatomie sexuelle des femmes. 

Le clitoris est un organe qui ne se laisse pas ignorer quand même ! On le sent, il bouge, il a des érections, donc il se signale. Sylvie Chaperon

Le continent noir s’éclaircit, et elles sont nombreuses auteure.s, chercheuses à redéfinir les conditions d’une sexualité joyeuse et bienveillante, à penser l’orgasme comme une « co-production ». Le clitoris, organe du plaisir est devenu l’emblème de nouveaux jours heureux.  

Pour s'amuser sexuellement, on nous propose toujours des pratiques qui nous font mal, qui nous font nous sentir pas très désirables et éventuellement, qui nous enfonce, qui nous insultent.... C'est toujours aux femmes qu'on demande de se faire mal. Maïa Mazaurette

Avec 

Bibliographie

Bibliographie

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......