LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Aigle de Bonelli, Gorges du Gardon, département du Gard
Épisode 1 :

Où le vivant s’effondre

55 min
À retrouver dans l'émission

Un champ. Pour certains c’est la campagne. Pour d’autres un paysage d’apocalypse

Aigle de Bonelli, Gorges du Gardon, département du Gard
Aigle de Bonelli, Gorges du Gardon, département du Gard Crédits : GUILLAUME FRECHET - AFP

Au Sugarloaf State Park, au nord de la Californie, le paysage sonore jusqu’au début des années 2000 y était très riche. Depuis 2004 les choses se sont mises à changer radicalement à cause du réchauffement climatique. Depuis 2011, il y a une sécheresse dramatique. Bernie Krauze, bioacousticien

A Niort, les oiseaux ne chantent plus, on y parle de printemps silencieux. A Palavas, on fait des recherches en aquaculture pour sauver les mers et l’océan. En Ardèche, on se bat pour la conservation d’habitats.

C’est un temps nouveau, aux résonnances eschatologiques : l’anthropocène. Un temps où l’impact humain est tel qu’il modifie le système terre et bouleverse l’équilibre de la biosphère. Un équilibre qui avait jusque-là prévalu et qui caractérisait l’époque géologique précédente, l’holocène. Bouleversement climatique mais aussi bouleversement biologique puisqu’on parle de la 6e extinction de masse. Depuis 1970, plus de la moitié des animaux sauvages de la planète a disparu, 90 % des poissons pélagiques ont été péchés et la FAO promet une mer sans poissons en 2048. 

La marge de manœuvre que l’on a pour nourrir les gens notamment en protéines c’est l’aquaculture.

A mille lieux des rêves transhumanistes et d’intelligence artificielle, la singularité du moment n’est-elle pas cet anéantissement biologique et ce vaste mouvement de minéralisation ? En quoi cet effondrement est-il peut-être plus grave encore que le réchauffement climatique ? 

Avec :

- Bernie Krause, bioacousticien

- Catherine Larrère, philosophe

- David Mouillot, écologue, spécialiste en écologie marine

- François Sarrazin, écologue, directeur scientifique de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) 

- Gilles Bœuf, écologue, ancien président du Muséum national d'histoire naturelle ( MNHN ) 

- Gilbert Cochet, naturaliste, président du Conseil scientifique des Gorges de l’Ardèche

- Philippe Descola, anthropologue

- Vincent Devictor, écologue, épistémologue

- Vincent Bretagnolle, écologue, agronome, directeur du Centre d'Etudes Biologiques de Chizé (CEBC

Une série de Tao Favre, réalisée par Gaël Gillon

Avec la collaboration d'Annelise Signoret

Liens

The Anthropocene Project explore en images, photos et film, la transformation de notre planète.

Soyons ambitieux ! Tel est le titre du dernier rapport Planète vivante (2018) préparé par le  WWF et la Société zoologique de Londres. Plus de 50 experts évaluent la santé de notre planète et l’état de la biodiversité mondiale, et le constant est plus qu’alarmant.

Dossier autour de la notion d’anthropocène proposé par Géo confluences, site de ressources en géographie pour les enseignants.

L’anthropocène est-il une ère géologique ? Chronologie, cartographie des acteurs, lexique, bibliographie : un dossier préparé par les étudiants de l’Ecole des Mines-ParisTech.

Le mythe de l’anthropocène : article d’Andreas Mal paru dans la revue en ligne, Période, en mars 2016.

Anthropocène : les enjeux vitaux d'un débat scientifique : un dossier du Courrier de l’Unesco (février 2018)

Le site Planétoscope propose des statistiques mondiales en temps réel, comme celles sur la disparition d’espèces dans le monde.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......