LE DIRECT
Objet divers trouvé sur la plage par l'association Ar Viltansou (Finistère)
Épisode 1 :

Le temps des chiffonniers

55 min
À retrouver dans l'émission

Biffins, ferrailleurs, chiffonniers d’hier et d’aujourd’hui

Photo d'un biffin
Photo d'un biffin Crédits : Laëtitia Druart - Radio France

Michaella est une ancienne biffine. Tous les jours et pendant 5 ans elle a fait les poubelles de Paris et sa banlieue pour revendre sur les marchés des objets qu’elle nettoyait et remettait en état. Ces biffins récupérateurs seraient 5000 dans la capitale. Ils font aussi la ferraille, ils chinent à droite à gauche et récupèrent le cuivre ou l’aluminium des appareils électroniques abandonnés.

A la fin du XIXème siècle et avec l’arrivée de la poubelle c’est toute une corporation de travailleurs du rebut qui disparait des rues de Paris, celle des chiffonniers. Manuel Sharpy est historien, il revient sur leur pratique et leur lente disparition de la ville moderne.

Aujourd’hui, quelques grandes familles de ferrailleurs en sont les descendants et les héritiers, de ces métiers liés au vagabondage. Baptiste Monsaingeon est auteur du livre Homo Detritus, il voit dans cette figure du chiffonnier un espoir pour tenter de recréer du lien avec nos restes dans une société où la logique de l’oubli du déchet ne permet pas de remettre en question les modes de consommation.

La vie d'un biffin

Le quotidien d'un biffin est de partir dans la rue selon des itinéraires des fois établis, des fois au petit bonheur la chance. Beaucoup de biffins vont dans des quartiers plus riches, dans le XVIème ou au centre de Paris, pour faire les poubelles et collecter des choses qu'ils vont revendre dans les quartiers populaires, là où les gens en ont besoin. Samuel Lecoeur

Définir le déchet 

Tout le problème avec les déchets, c'est que il n'y a pas de définition stable. Cette définition du déchet comme produit d'un abandon est héritière d'un long processus de domestication de matière dont on ne sait plus quoi faire. On est face à un concept, à une notion très mouvante. 

Tas de ferraille chez le grossiste ferrailleur
Tas de ferraille chez le grossiste ferrailleur Crédits : Laëtitia Druart - Radio France

L'invention du déchet

Jusqu'au tournant du XIXème siècle. L'idée d'abandonner de la matière pour rien est quasiment inexistant. Tout ce qui est là, qui gît dans l'espace urbain va être réutilisé, transformé, ramassé, ne serait-ce que par la faune qui vit dans la ville. Baptiste Monsaingeon

Le tri en ville dès le XIXè siècle

Des lieux très vastes servaient à la fois à réunir et à trier. On va vraiment trier dans le détail, à la fois réunir et trier. Un immense bâtiment rue de crimée était encore très actif en 1890 et avait un étage réservé au tri des chiffons, un autre au tri du verre ou encore un pour les os d'animaux. Manuel Charpy

Une série documentaire de Laëtitia Druart réalisée par Anne Fleury 

Avec : 

  • Michaella, ancienne biffine et aujourd’hui employée de l’association Amelior
  • Samuel Lecoeur, président de l’association Amelior
  • Baptiste Monsaingeon, sociologue et auteur du livre Homo Detritus
  • Dominique Maguin, président de la compagnie des matières premières
  • Manuel Charpy, chargé de recherche à l’institut national d’histoire de l’art
  • Didier Monier, recycleur et dirigeant de la société Romi Environnement
  • André Jacquin, ferrailleur de père en fils
  • Michel Goas, grutier pour la société Romi Environnement

Liens 

Sociétés urbaines et déchets, réseau de recherche en sciences sociales

"Faire la ferraille" en banlieue parisienne : glaner, bricoler et transgresser. Bénédicte Florin et Pascal Garret

La France de la récup, documentaire écologie

Biblio 

L'invention des déchets urbains, Sabine Barles, Editions Champ vallon, 2005

Homo Detritus, Baptiste Monsaingeon, 2017

Histoire des hommes et de leurs ordures Catherine de Silgny 

Souvenirs de chine ou la mémoire de la récupération, JP Kern

Les chiffonniers de Paris, Antoine Compagnon, 2017

1974 : Alerte au gaspillage et à la surconsommation : 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

En partenariat

LSD, La série documentaire est en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur, qui vous permet de visionner jusqu'au 28/06/2021 le film Les chants de la Maladrerie de Flavie Pinatel (26') 

L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......