LE DIRECT
.
Épisode 3 :

Les mots de la radicalisation : un diagnostic bien tardif

55 min
À retrouver dans l'émission

Le phénomène de radicalisation était-il prévisible ? Assurément. Sauf que le modèle républicain a occulté bon nombre de réalités

.
. Crédits : CITIZENSIDE / GERARD BOTTINO / CITIZENSIDE.COM / CITIZENSIDE - AFP

 Une série documentaire de Alain Lewkowicz, réalisée par Doria Zénine

Aujourd’hui le terme radicalisation est partout, dans les têtes, dans la presse, sur les écrans, et parmi les politiques et les travailleurs sociaux. Et le 14 juillet sanglant de Nice est venu de nouveau le mettre sur le devant de l’actualité. Encore une fois des décisions ont été prises, dans l’urgence, la peur et l’envie de redonner confiance aux électeurs… Pourtant, la radicalisation ne peut pas être traitée comme les flammes d’un incendie qu’il s’agirait simplement d’éteindre. Elle est le produit complexe d’une société malade de son modèle républicain. Alors pour comprendre ce que recoupe concrètement ce terme de radicalisation peut-être faut-il enfin écouter ceux qui l’ont vécue : la mère d’un jeune parti en Syrie, les sœurs et les cousines de jeunes gens morts en « martyrs » , le père d’une jeune fille radicalisée, des djihadistes repentis, et des travailleurs sociaux , toutes ces personnes qui sont confrontées très concrètement tous les jours à cette radicalisation qui nous dépasse…

Pierre N’Gahane, préfet de la Charente «Il faut savoir qu’avant avril 2014, on n’avait même pas d’outil juridique pour empêcher un mineur de partir en Turquie…. »

"Il n'y a quand même aucun projet aujourd'hui en France pour la jeunesse. Alors que la France demain c'est eux"

"On est uniquement dans la répression. On est jamais dans la prévention contre la radicalisation"

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......