LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Chat en cage chez le vétérinaire
Épisode 2 :

Chez le vétérinaire : entre l'homme et l'animal

55 min
À retrouver dans l'émission

Chez le vétérinaire, l'anthropomorphisme règne.

Chat en cage chez le vétérinaire
Chat en cage chez le vétérinaire Crédits : Frédéric Decante / Biosphoto - AFP

Un documentaire de Olivier Chaumelle, réalisé par Yvon Croizier

1ère diffusion le 27/10/2010 dans Sur Les Docks

Les gens se soignent chez le médecin, tandis que leurs animaux de compagnie se soignent chez le vétérinaire. En vertu du principe de continuité du règne animal, qui fait qu'un être humain n'est que peu différent d'un canard ou d'un poisson rouge, le travail du vétérinaire est identique à celui du médecin. À ceci près, et c'est un handicap pour le docteur des animaux, que ses patients ne lui expliquent pas par la parole les troubles pour lesquelles ils viennent consulter. Il faut des trésors de maîtrise de soi pour élucider le bobo du toutou tandis que la dadame gigote dans tous les sens ou manque s'évanouir à l'idée que son protégé pourrait être gravement atteint, voire perdu. Ce qu'il y a de plus étonnant chez le vétérinaire, c'est l'assurance avec laquelle il manipule les animaux les plus imprévisibles ou les plus dangereux, sans quasiment jamais se faire griffer ou mordre. Il existe même, paraît-il, des vétérinaires télépathes, qui communiquent par la pensée avec les bêtes les plus diverses, et comprennent ainsi les pathologies dont elles sont atteintes. Il nous semble permis d'émettre quelques doutes quant à ces pratiques. En revanche, et ça aussi, c'est un mystère, il est établi que l'homéopathie parvient à traiter les animaux de compagnie, et que l'effet placébo fonctionne sur eux comme sur nous.

Avec Les docteurs Claire Beauvais, Nathalie Prat, Isabelle Pasquet, Michaël Silber et Hugues Journaux, vétérinaires ; Yvonne Clos, Evelyne Cougoulat, Philippe Lemonnier, Margaux Pradines, Severo Radaelli, propriétaires d’animaux, chats, chiens, et autres animaux de compagnie.

On retrouve les mêmes maladies que chez l'homme, beaucoup d’anthropomorphisme.

Souvent le propriétaire a la même maladie que son animal.

L'animal prend une place à part entière dans la famille, ce qui fait qu'il capte toutes les émotions des différentes personnes et ça finit par le faire souffrir de la même manière que les humains .

Parfois, on aimerait que l'animal parle plutôt que le propriétaire

Plus de 30 % des incinérations que sous-traitons sont des incinérations individuelles c'est-à-dire que les gens payent une société d'incinération pour un service particulier.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......