LE DIRECT
Oh le beau virus !
Épisode 1 :

La peste : fléau d'hier, péril d'aujourd'hui ?

54 min
À retrouver dans l'émission

25 millions de personnes meurent de la peste au XIVe siècle. Yersinia pestis, toujours d'actualité !

Détail du tableau de Michel Serre "L'hôtel de ville pendant la peste de 1720" au Musée des beaux arts de Marseille
Détail du tableau de Michel Serre "L'hôtel de ville pendant la peste de 1720" au Musée des beaux arts de Marseille Crédits : François Teste - Radio France

Une série documentaire de Michel Pomarède, réalisé par François Teste

Les virus sont parmi nous. Nous vivons avec eux tous les jours. Certains sont bénins, d'autres malins. Certains restent dans l'ombre, d'autres sont sous les feux de l'actualité. En repartant de l'histoire du Moyen-Age avec la peste et jusqu'à la rougeole, en passant par des maladies dites émergentes comme Ebola et Zika, LSD explore micro en mains ...le monde microbien. Ou presque ! Séquençage et décryptage de récits aux confins entre la science, la fiction et l'information.

La peste : fléau d'hier, péril d'aujourd'hui ?

1720 : la peste qui a déjà tué près de 25 millions de personnes au XIVe siècle est de retour dans le port de Marseille. Un bateau, le grand Saint Antoine chargé de balles de coton infesté par le bacille yersinia pestis. 2 ans plus tard, 120 000 habitants en Provence sont morts. Ils sont jetés dans des charniers, notamment dans la cité phocéenne. Comment s'est propagé le fléau il y a 3 siècles? C'est notamment pour répondre à cette question que des chercheurs marseillais fouillent le sous-sol et retrouvent le bacille tueur dans la pulpe dentaire des squelettes. Mais c'est surtout pour comprendre l’actualité, la peste sévit toujours dans le monde. 40 000 cas signalés ces 15 dernières années à Madagascar, en Chine ou en République Démocratique du Congo. La recherche a enfin une nouvelle finalité : prévenir le risque terroriste via une attaque bactériologique. Et éviter que l'histoire ne se répète...

Avec Elisabeth Carniel, directrice de recherche à l'Institut Pasteur ; Danielle Jacquart, spécialiste de la médecine médiévale ; Michel Drancourt, responsable du laboratoire de microbiologie à l'Hôpital de la Timone à Marseille ; Michel Goury, auteur de « Un homme, un navire, la peste de 1720 » (éd. Jeanne Lafitte), Luc Georget, directeur du musée des beaux-arts de Marseille, Stéphan Tzortzis, archéologue et Rémi Barbieri, thésard.

La peste est toujours une maladie d'actualité. Elle est présente partout dans le monde sauf en Europe. Elle est présente au Congo, à Madagascar et même aux États-Unis. (Remi Barbieri)

La peste et la seule maladie au Moyen Âge et à l'époque moderne que l'on pense d'origine divine parce qu'elle est tellement violente qu’on n’arrive pas la comprendre. (Rémi Barbieri)

Les 48 000 morts de la peste à Marseille ont été mis dans les charniers que l'on trouve encore. Quand on fait un trou c'est du grec, du romain ou un charnier. (Michel Goury)

La peste va frapper indistinctement toutes les classes sociales, Toutes les catégories d'âge, de sexe. Dans un ensemble funéraire, vous trouverez une composition qui reflète ce qu'était une population vivante lorsqu'elle est touchée par la peste. (Stéphan Tzortzis)

Yersina pestis reste un des grands tueurs actuellement. (Michel Drancourt)

Quelques épidémies ont été décrites au Magrebh depuis quelques années qui sont liés à la consommation de viande de dromadaire mal. (Michel Drancourt)

La peste ré-émerge dans beaucoup de pays, potentiellement favorisé par le réchauffement climatique. (Elisabeth Carniel)

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......