LE DIRECT
 Inauguration de la statue du général de Gaulle, le 09 novembre 2000 à Paris
Épisode 1 :

L'appel du 18 juin

54 min
À retrouver dans l'émission

Le 18 juin 1940, à Londres, dans les studios de la BBC, un général quasi inconnu s'apprête à enfreindre les règles du devoir militaire et de lancer, aux Français, un appel à la résistance.

Le général Charles de Gaulle, le 18 juin 1940 au siège de la radio de la BBC
Le général Charles de Gaulle, le 18 juin 1940 au siège de la radio de la BBC Crédits : BBC/AFP - AFP

1ère diffusion : Lieux de mémoires : L'appel du 18 juin - par Aurélie Luneau, réalisé par Pascale Rayet - 18 juin 1998

Il ne fait aucun doute que de Gaulle savait qu'en parlant aux Français il faisait un acte politique irréversible. Non seulement il sortirait de la discipline, mais rappellerait aux Français qu'il y avait une solution qui était de continuer la guerre dans l'Empire, contrairement à ce que le maréchal Pétain avait dit ce 18 juin 1940.
Jean-Louis Crémieux-Brilhac

Aujourd'hui, "l'appel du 18 juin" est devenu un symbole qui fait l'objet, chaque année, de commémorations.  

Le général de Gaulle s'est assis devant le micro et on lui a demandé un essai de voix et il a dit : "la France". Et puis l'émission a commencé. Jean-Louis Crémieux-Brilhac

Cet appel historique laisse cependant apparaître des zones d'ombre. 

On savait que la radio française ne disait pas la vérité et quand on voulait savoir ce qui se passait, on écoutait la radio anglaise. Or, on a raconté ça avait été peu écouté. Ce n'est pas vrai. Les gens ne veulent pas l'avoir entendu parce qu'ils n'ont rien fait, alors ils préfèrent dire qu'ils ne l'ont pas écouté. André Gillois

A Londres, en compagnie de Jean-Louis Crémieux-Brilhac, ancien Français Libre et historien de la France Libre, on retrace et revit le trajet parcouru par le Général de Gaulle, ce fameux 18 juin 1940 et tenter de faire la lumière sur un événement à redécouvrir.  

Le texte du général de Gaulle prononcé n'est pas celui que nous connaissons officiellement et nous ignorons absolument dans quelles conditions il a été amené à modifier son texte. Soit ayant senti qu'il y avait une difficulté, Il ait de lui même fait deux versions, une version douce et une version dure, qui reste pour l'histoire, soit qu'il ait subi une pression britannique lui donnant un accord de principe mais il a modifié le début. Jean-Louis Crémieux-Brilhac

Avec 

  • Amiral De Gaulle
  • Jean-Louis Crémieux-Brilhac
  • Pierre Messmer
  • André Gillois
  • Charles Perez

Liens

Bibliographie

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......